Retour

MONEYVAL publie un rapport sur l'Andorre

MONEYVAL se félicite des réformes entreprises en Andorre pour combattre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, mais appelle à quelques améliorations
Moneyval Strasbourg 14 novembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
www.shutterstock.com

www.shutterstock.com

MONEYVAL, l’organe du Conseil de l’Europe de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme s’est félicité des réformes récemment menées en Andorre en réponse aux risques identifiés, en invitant toutefois les autorités andorranes à apporter un certain nombre d’améliorations.

Dans un rapport publié aujourd’hui, MONEYVAL déclare que les autorités d’Andorre sont parvenues à une compréhension assez complète des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme auxquels le pays est exposé. Il a toutefois invité Andorre à mettre en place un contrôle politique clair afin d’assurer le suivi de la mise en œuvre des plans d’action adoptés pour atténuer ces risques (voir également le résumé du rapport)

MONEYVAL souligne l’indéniable volonté politique dont a fait montre le pays pour apporter des changements profonds à la législation relative à la fois au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme.

Si les autorités utilisent systématiquement les renseignements financiers fournis par l’Unitat d'Intelligència Financera d'Andorra pour mettre en œuvre des enquêtes dans les affaires de blanchiment de capitaux, le ratio entre enquêtes et poursuites, et les condamnations obtenues, semble toutefois modeste.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter