Retour

Malte devrait davantage enquêter et engager des poursuites dans des affaires de blanchiment et renforcer son système de supervision

Organe de lutte anti-blanchiment (MONEYVAL) Strasbourg 12 septembre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Malte devrait davantage enquêter et engager des poursuites dans des affaires de blanchiment et renforcer son système de supervision

Dans un rapport publié aujourd’hui, l’organe de lutte anti-blanchiment du Conseil de l’Europe MONEYVAL appelle les autorités maltaises à renforcer leur application concrète de leurs mesures de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (voir également le résumé du rapport).

Le rapport fait une évaluation complète de l’efficacité du système maltais de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et de son degré de conformité avec les Recommandations du Groupe d’action financière (GAFI).

MONEYVAL reconnaît que les autorités ont montré une compréhension étendue des vulnérabilités inhérentes au système, mais un certain nombre de facteurs importants – notamment les infractions sous-jacentes, le financement du terrorisme, les entités et montages juridiques, le développement des nouvelles technologies et l’utilisation des espèces – semblent insuffisamment analysés ou compris.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter