Retour

Un étudiant irlandais remporte le Prix européen de l’éloquence

Conseil de l'Europe Strasbourg 8 février 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
John Finn et Gabriella Battaini-Dragoni

John Finn et Gabriella Battaini-Dragoni

L’édition 2018 du Prix européen de l’éloquence, le concours annuel d’art oratoire en langue française, a été remportée par John Finn, un étudiant  irlandais, qui s’est exprimé sur le sujet « A idées noires, réponses vertes ? ». Le jury était présidé par la Secrétaire Générale adjointe du Conseil de l’Europe,  Gabriella Battaini-Dragoni, qui a décerné le deuxième prix à Marianne Amerand (France). La troisième place est revenue à Daria Dziewit (Pologne).

Organisé par l’Ecole des jeunes orateurs de Sciences Po de Strasbourg en coopération avec le Conseil de l’Europe, ce concours vise à intensifier, auprès des étudiants qui y participent, le sentiment d’appartenance aux valeurs européennes communes, à stimuler les échanges et les débats, et à renforcer la maîtrise de la rhétorique.

Cette année, douze étudiants venus de dix pays – l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la France, la Hongrie, l’Irlande, le Japon, la Pologne, le Portugal et le Royaume-Uni – ont pris part au concours.

Le jury était également composé de:

  • Marc Tarabella, député au Parlement européen (co-président)
  • Eva Joly, députée au Parlement européen (co-présidente)
  • Yann Olivier, Agence France Presse (journaliste)
  • Gabriel Eckert, Directeur de l’Institut d'études politiques de Strasbourg
  • Vlad Constantinesco, Professeur émérite à l’Université de Strasbourg
  • Julianna Revi, lauréate du prix 2016

Les candidats sélectionnés pour la finale ont débattu des sujets suivants:

  • L'asile des peuples est-il l'asile des identités ?
  • À idées noires, réponses vertes ?
  • L'Europe des maux est-elle l'Europe du silence ?

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter