Retour

Le GRECO appelle à une stratégie globale de lutte contre la corruption et à une application effective des lois en Espagne

Groupe d’États contre la corruption Strasbourg 13 novembre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le GRECO appelle à une stratégie globale de lutte contre la corruption et à une application effective des lois en Espagne

Dans un rapport d’évaluation publié aujourd’hui, le Groupe d’États contre la corruption (GRECO) du Conseil de l’Europe invite l’Espagne à élaborer une stratégie globale de lutte contre la corruption et à améliorer son cadre juridique pour prévenir la corruption dans la haute fonction publique et les services de répression. Ce rapport a été publié en même temps qu’un rapport de conformité, qui confirme les progrès accomplis par l’Espagne dans la mise en œuvre de ses recommandations sur la prévention de la corruption des parlementaires, des juges et des procureurs, tout en invitant le pays à continuer de progresser (voir les versions espagnoles du rapport d’évaluation et du rapport de conformité)

Le rapport sur la prévention de la corruption dans la haute fonction publique et les services de répression confirme que les autorités espagnoles ont pris des mesures positives ces dernières années pour adopter de nouvelles lois et réglementations anticorruption et modifier celles qui existaient ; toutefois, le contrôle et l’obligation de rendre des comptes sont les deux aspects les plus faibles de ces mesures. À l’heure actuelle, il existe un écart important entre la législation et sa mise en pratique.

Le GRECO recommande d’améliorer résolument la transparence et la prévention des conflits d’intérêts parmi les hauts fonctionnaires, y compris les conseillers politiques, cette catégorie se trouvant actuellement dans une zone grise. Il indique en outre que l’indépendance, les pouvoirs et les ressources du Bureau des conflits d’intérêts (Oficina de Conflicto de Intereses) et du Conseil pour la transparence et la bonne gouvernance (Consejo de Transparencia y Buen Gobierno) doivent être sensiblement renforcés.


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter