Retour

La Présidente de l’Assemblée appelle à préserver la "Maison commune" et d’en assurer le rayonnement

Session de l'Assemblée parlementaire Strasbourg 8 avril 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Liliane Maury Pasquier

Liliane Maury Pasquier

Dans son discours d’ouverture de la session de printemps de l’APCE, la Présidente a aujourd’hui rappelé l’importance de préserver « notre Maison commune qui offre un espace de vie pour 830 millions de nos concitoyennes et de nos concitoyens, régi par un cadre juridique commun qui protège l’individu contre l’arbitraire et les dérives autoritaires et qui définit des droits et des libertés fondamentales qui sont les nôtres ».

Elle a appelé les membres de l’APCE à répondre aux attentes « de millions d’européennes et d’européens qui peuvent aujourd’hui profiter des avantages concrets de l’union plus étroite entre les peuples et les nations européennes pour laquelle le Conseil de l’Europe a œuvré ».

Pour la Présidente les 830 millions Européennes et Européens n’aspirent pas à « une Europe de divisions où le dialogue cède la place à la confrontation, une Europe de nouveau déchirée par des divisions géopolitiques où de nouvelles frontières et de nouveaux murs seraient érigés. L’acquis européen, les valeurs qui nous unissent et le cadre juridique commun que nous avons réussi à construire sont plus importants pour nos concitoyennes et nos concitoyens qui veulent une Europe de paix, de prospérité, de coopération et de dialogue », a souligné la Présidente.

« Cela ne veut pas du tout dire que nous devons affaiblir nos valeurs – cela serait une trahison au projet européen ! Tous les membres de la Maison commune de l’Europe ont le même devoir de respecter les règles de la maison. Ils ont aussi le même devoir de contribuer à son bon fonctionnement, y compris en honorant leurs obligations financières, tout comme ils ont le même droit – et la même obligation – de participer aux mécanismes de coopération et aux espaces de dialogue qui existent dans notre Maison commune », a-t-elle conclu.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter