Retour

Arménie : la Commissaire aux droits de l'homme publie un nouveau rapport

Commissaire aux droits de l’homme Strasbourg 29 janvier 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Yerevan, Arménie. Shutterstock.com

Yerevan, Arménie. Shutterstock.com

Le rapport sur l’Arménie recommande des mesures pour améliorer les droits des femmes, la protection des groupes défavorisés ou vulnérables et l’établissement des responsabilités pour les violations passées des droits de l’homme

Aujourd’hui, la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatović, a publié le rapport de la visite qu’elle a effectuée en Arménie en septembre 2018. Ce rapport porte essentiellement sur les droits des femmes, l’égalité entre les femmes et les hommes et la violence domestique, les droits de l’homme des groupes défavorisés ou vulnérables et l’établissement des responsabilités pour les violations passées des droits de l’homme.

Constatant qu’en Arménie les femmes demeurent nettement sous-représentées dans la prise de décisions publiques, la Commissaire exhorte les autorités à garantir leur participation pleine et effective ainsi que l’égalité des chances pour l’accession aux postes de direction à tous les niveaux de la vie publique, ainsi que l’égalité de rémunération et d’accès au marché du travail. Afin de lutter contre les stéréotypes sexistes discriminatoires qui persistent, la commissaire Mijatović recommande de mener des actions de sensibilisation de l’opinion publique et de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, notamment par l’éducation.

Pour tirer parti des améliorations considérables apportées à la législation arménienne contre la violence domestique, la Commissaire recommande de ratifier la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, tout en veillant à ce que la nouvelle législation nationale soit effectivement appliquée dans la pratique. Concrètement, elle exhorte les autorités à accroître le nombre de places disponibles dans les foyers d’accueil pour les victimes de violence domestique et à garantir l’accès à l’éducation aux enfants qui y séjournent.


Agenda Agenda
24-25 avril 2019 Strasbourg (Palais de l’Europe, Salle 1)

Réponses à la surpopulation carcérale : conférence à Strasbourg

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter