Retour

Anders Knape : « Le Congrès doit disposer de ressources à la hauteur de ses responsabilités au sein du Conseil de l’Europe »

Session du Congrès Strasbourg 29 octobre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Anders Knape : « Le Congrès doit disposer de ressources à la hauteur de ses responsabilités au sein du Conseil de l’Europe »

S’exprimant à l’ouverture de la 37e session à Strasbourg, le 29 octobre 2019, le président du Congrès Anders Knape a rappelé le rôle du Conseil de l’Europe pour garantir dans ses 47 Etats membres la démocratie, les droits de l’homme et l’Etat de droit. Il a souligné que le Congrès, qui joue un rôle clé de défenseur de la démocratie locale, est une part importante de ce dispositif.

« Nous nous réjouissons de la reconnaissance de la place du Conseil de l’Europe dans l’architecture européenne, ainsi que de celle du Congrès en tant que garant de la démocratie locale, exprimée récemment par le Président de la République française lors des cérémonies du 70e anniversaire du Conseil de l’Europe, » a salué Anders Knape.

« Toutefois, au-delà des discours, nous subissons une pression croissante de la part des Etats membres qui attendent du Congrès qu’il assure le suivi de la démocratie locale, l’observation des élections locales et régionales, mais aussi d’être un acteur au plus près des citoyens face aux nombreux défis actuels, » a indiqué le président du Congrès. « C’est pourquoi, nous devons continuer le dialogue avec les Etats membres afin de revenir à une part de 3 % du budget de l’Organisation qui permettrait au Congrès de poursuivre les activités dont il a la responsabilité au sein du Conseil de l’Europe, » a conclu Anders Knape.


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter