Retour

L’Albanie doit poursuivre l’amélioration de la protection de l’enfance et l’inclusion des personnes handicapées

Commissaire aux droits de l’homme Strasbourg 13 septembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Dunja Mijatović

Dunja Mijatović

« La protection de l’enfance et l’inclusion des personnes handicapées se sont améliorées en Albanie, mais les autorités doivent encore remédier aux défaillances qui subsistent », a déclaré aujourd’hui Dunja Mijatović, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, en publiant le rapport consacré à la visite qu’elle a effectuée dans le pays du 21 au 25 mai 2018 et qui portait sur les droits des enfants, les droits de l’homme des personnes handicapées et l’accès à l’aide juridictionnelle gratuite.

Constatant avec satisfaction que l’Albanie a interdit dans tous les domaines toute forme de violence à l’encontre des enfants, y compris les châtiments corporels, la Commissaire reste préoccupée par le taux élevé de cette forme de violence, qui continue à être signalée. « Il importe que les autorités s’attaquent à ce problème de manière plus systématique et plus efficace. À cette fin, elles devraient adopter et mettre en œuvre une stratégie coordonnée, mettre en œuvre les recommandations du Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, renforcer les capacités des services de protection de l’enfance et des professionnels de l’éducation à identifier cette violence et à y faire face, ainsi que promouvoir des formes positives et non violentes d’éducation de l’enfant ».

L’autre sujet de préoccupation concerne les quelque 700 enfants qui vivent encore dans des établissements de soins, parfois pendant de très longues périodes, sans perspective réelle d’en sortir avant l’âge adulte. Soulignant le fait que les normes du Conseil de l’Europe exigent que le placement des enfants dans ces établissements reste exceptionnel, la Commissaire Mijatović recommande d’accélérer le processus de désinstitutionnalisation et de prévenir le placement des enfants auprès de l’Assistance publique, notamment en soutenant davantage les familles qui élèvent des enfants et en élaborant un système efficace de services tournés vers la famille.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter