Retour

« Garantir la sécurité et la paix est une responsabilité de la communauté internationale tout entière » déclare le président de la République italienne à l’APCE

Session de l'Assemblée parlementaire Strasbourg 27 avril 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
« Garantir la sécurité et la paix est une responsabilité de la communauté internationale tout entière » déclare le président de la République italienne à l’APCE

« Garantir la sécurité et la paix est une responsabilité de la communauté internationale tout entière, qui ne saurait être abandonnée aux relations bilatérales » a affirmé le président de la République italienne, Sergio Mattarella, lors de son intervention devant l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). Le président italien a souligné le rôle important du Conseil de l’Europe et l’intérêt du multilatéralisme : « la coopération réduit les oppositions, désamorce les conflits et accroît les chances d’un règlement positif des différends ».

« La guerre est un monstre vorace, jamais rassasié. La tentation de multiplier les conflits est la toile de fond de l’action belligérante lancée par Moscou. La dévastation des règles de la communauté internationale pourrait faire tache d’huile si nous échouons à stopper cette dérive maintenant. Nous devons arriver à écarter le risque d’une escalade des aventures guerrières qui pourraient être, l’expérience nous le montre, difficiles à contenir. Nous devons être capables d’opposer à tout cela une volonté résolue de paix. En définitive, c’est le choix d’Helsinki contre Yalta : nous voulons le dialogue, pas des démonstrations de force entre des grandes puissances qui doivent comprendre qu’elles sont de moins en moins grandes » a insisté le président Mattarella. Son allocution a été suivie d’une session de questions et réponses animée.

Plus tôt dans la journée, le président Mattarella, accompagné par le ministre des Affaires étrangères Di Maio, a eu un échange de vues avec la Secrétaire Générale Marija Pejčinović Burić et le président de l’Assemblée parlementaire Tiny Kox. Il a également rencontré la délégation parlementaire italienne et des hauts fonctionnaires italiens du Conseil de l’Europe.


 Discours

 Vidéo du discours


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter