Convention contre le dopage

La Convention fixe des normes contraignantes en vue d'une harmonisation des réglementations antidopage. Il s'agit, entre autres, de :

  • la réduction de la possibilité de se procurer et d'utiliser des substances interdites telles que les stéroïdes anabolisants ;
  • l'aide au financement des tests antidopage ;
  • l'établissement d'un lien entre l'application stricte de la réglementation antidopage et l'octroi de subventions aux organisations sportives ainsi qu'aux sportifs individuels des deux sexes ;
  • des contrôles antidopages réguliers tant au cours qu'en dehors des compétitions, y compris dans d'autres pays.

La Convention contient une liste de référence de substances interdites. Un groupe de suivi spécialement constitué à cet effet réexamine périodiquement cette liste et suit l'application de la Convention.


Page web du Conseil de l’Europe sur les sports et l'éthique