Retour

Conférence de haut niveau - Application de la Convention d'Istanbul du Conseil de l'Europe : qu'est-ce que cela signifie en pratique ?

Pristina 09/12/20
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Conférence de haut niveau - Application de la Convention d'Istanbul du Conseil de l'Europe : qu'est-ce que cela signifie en pratique ?

Le 9 décembre 2020, le Bureau du Conseil de l'Europe à Pristina et la Mission de l'OSCE au Kosovo* ont organisé une conférence en ligne de haut niveau dans le but de renforcer les connaissances locales sur les mesures nécessaires à la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul au Kosovo*.

 

La conférence a réuni plus de 80 participant-e-s représentant des institutions, des autorités, des organisations locales et internationales actives dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique.

 

La conférence a été ouverte par Frank Power, Chef du bureau du Conseil de l'Europe à Pristina et l'Ambassadeur Jan Braathu, Chef de la mission de l'OSCE au Kosovo*. Les discours d'ouverture ont été prononcés par le Premier ministre Avdullah Hoti, par Arberie Nagavci, Vice-présidente du Parlement et par Ardita Bala, Directrice du Centre de bien-être des femmes de Peja/Peć.

 

La table ronde sur les étapes de la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul du Conseil de l'Europe a donné lieu à des présentations de Daniele Cangemi, Chef du Service de la dignité humaine et de l'égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l'Europe, de Vesna Ratkovic, ancienne membre du GREVIO au Conseil de l'Europe et de Merita Limani, Cheffe de projet local du Conseil de l'Europe. Sur les cadres nationaux et l'application de la Convention d'Istanbul, des présentations ont été faites par Vlora Limani Hajnuni, Présidente du Caucus des femmes et Edi Gusia, Cheffe de l'Agence pour l'égalité de genre. Un panel sur les services locaux de soutien aux victimes de la violence à l’égard des femmes et de la violence domestique a été présenté par Biljana Nastovska et Valentina Bejtullahu Turjaka de la Mission de l'OSCE au Kosovo*, Marta Becerra, Cheffe d'unité de renforcement des capacités et projets de coopération, Basri Kastrati, Bureau de protection et d'assistance aux victimes et Tijana Simić, de l’ONG Žensko Pravo.

 

La conférence a permis d'importantes discussions sur la manière de faire de la violence l’égard des femmes une question de droits humains, de mieux protéger les victimes et sur le fait que la Convention d'Istanbul constitue un outil très complet afin de mettre fin à la violence l’égard des femmes et à la violence domestique.

 

La conférence a été organisée dans le cadre du projet "Renforcer la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique au Kosovo* - Phase II", qui est financé par le gouvernement norvégien.

 

*Toute référence au Kosovo, qu'il s'agisse de son territoire, de ses institutions ou de sa population, doit être entendue dans le plein respect de la Résolution 1244 du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies et sans préjuger du statut du Kosovo.