Retour

Le Conseil de l'Europe soutient le Ministère arménien du travail et des affaires sociales dans l'élaboration d'un plan d'action national de lutte contre la violence domestique

Yerevan 20/11/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Conseil de l'Europe soutient le Ministère arménien du travail et des affaires sociales dans l'élaboration d'un plan d'action national de lutte contre la violence domestique

Le Ministère arménien du travail et des affaires sociales, en coopération avec les parties prenantes nationales et internationales concernées, notamment le Conseil national de prévention de la violence domestique, a commencé à définir des priorités nationales pour combler les lacunes et relever les défis existants dans ce domaine, afin d'élaborer le plan d'action national de lutte contre la violence domestique (2021-2023).

Le Conseil de l'Europe soutient le Ministère et les parties prenantes nationales dans l'élaboration de ce plan d'action en fournissant une expertise sur les normes internationales et européennes et les pratiques prometteuses pour prévenir la violence à l'égard des femmes et la violence domestique. Les expert-e-s du Conseil de l'Europe ont fourni des recommandations au Ministère conformément à la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique, signée par l'Arménie en 2018, et à la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW), à laquelle l'Arménie a adhéré en 1993.

Ce plan d'action fixera des objectifs visant à améliorer les lois et les politiques et à renforcer les capacités des autorités, à fournir une meilleure protection et un meilleur soutien aux victimes et aux survivant-e-s de la violence domestique.

Le soutien technique a été organisé dans le cadre du projet "Poursuivre sur la voie de la ratification de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique en Arménie".