Retour

4e édition de la formation HELP sur la violence à l’égard des femmes et la violence domestique en ligne en Géorgie

Géorgie 20/04/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
4e édition de la formation HELP sur la violence à l’égard des femmes et la violence domestique en ligne en Géorgie

Le Conseil de l'Europe, en coopération avec le bureau du Procureur général de Géorgie, a lancé le 16 avril dernier sa quatrième session de formation en ligne HELP (Programme européen de formation aux droits de l'homme pour des professionnels du droit) sur la violence à l'égard des femmes et la violence domestique.

Ce lancement en ligne a permis de présenter la plateforme HELP et sa méthodologie aux participant-e-s. La Procureure générale adjointe, Natia Merebashvili, a souhaité la bienvenue aux participant-e-s et a souligné l'importance de lancer la quatrième édition de cette formation pour l'institution.

20 procureur-e-s seront formé-e-s aux concepts clés, au cadre juridique international et européen et à la jurisprudence européenne régissant la prévention et la protection des femmes contre la violence, en se concentrant en particulier sur la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul). La formation a été encadrée par la Cheffe de l’unité des droits humains du bureau du Procureur, Salomé Shengelia.

Au cours des deux dernières années, plus de 60 juristes géorgien-ne-s, dont des procureur-e-s spécialisé-e-s, ont été formé-e-s.

En cette période d'épidémie COVID-19, le renforcement des capacités des fonctionnaires sur la réponse efficace de l'État à la violence à l’égard des femmes et à la violence domestique devient plus important que jamais. Les nouvelles orientations du Conseil de l'Europe à l'intention des gouvernements sur le respect des droits humains, de la démocratie et de l'État de droit soulignent que durant la pandémie «la politique d'isolement et de confinement conduit à une augmentation des niveaux de violence domestique, sexuelle et sexiste - et donc à un besoin accru de protection contre cela. »

Le lancement de la formation a été organisée dans le cadre du projet «Promouvoir une approche intégrée pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et renforcer l’égalité entre les femmes et les hommes en Géorgie (2020-2022)».