Compte tenu du regain d’antisémitisme que l’on observe, il est plus important que jamais pour l’Europe de comprendre son patrimoine juif. Le Conseil de l'Europe est convaincu de la nécessité de soutenir les « communautés patrimoniales » qui veillent à ce que ce patrimoine soit bien compris et devienne partie intégrante du récit des communautés locales. Il s’ensuit que la durabilité de la protection tout comme de la promotion du patrimoine juif se trouve garantie dans l’ensemble des communes et territoires européens où la communauté juive a vécu et prospéré mais a disparu depuis.

En 2012, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté une Résolution sur les cimetières juifs qui invite les Etats membres à élaborer des instruments pratiques destinés à promouvoir la mise en œuvre de la Convention de Faro comme des mécanismes participatifs visant à associer les communautés patrimoniales à la protection, à la restauration, à l’entretien et à la transmission du patrimoine culturel et religieux local. 

L’approche singulière du Conseil de l'Europe vis‑à‑vis du patrimoine culturel se fonde sur les principes de la Convention de Faro qui reconnaît « la valeur et le potentiel du patrimoine culturel bien géré en tant que ressource de développement durable et de qualité de la vie » ainsi que « le besoin d’impliquer chacun dans le processus continu de définition et de gestion du patrimoine culturel ».

Les principes de la Convention encouragent la participation d’individus et de groupes, qui partagent une même vision de la société à construire, aux actions visant à restaurer et protéger certains sites de sorte qu’ils ne tombent plus en ruine et soient régulièrement entretenus. Les sites en question deviennent eux‑mêmes des sources d’identification et de fierté et sont considérés comme des ressources sur la base desquelles des stratégies de développement local peuvent être élaborées.

Dans ce contexte, le Conseil de l'Europe soutient un ambitieux projet, géré par l’Initiative des cimetières juifs européens de l’ESJF et financé, en partie, par le Gouvernement allemand pour protéger les milliers de lieux d’enterrement qui existent dans toute l’Europe centrale et orientale.  

L’éducation, la réconciliation et la promotion d’une responsabilité et d’un engagement accrus des citoyens contre le racisme, l’antisémitisme et l’intolérance ainsi que la volonté d’assurer un développement économique et social durable sont les principales raisons pour lesquelles le Conseil de l'Europe soutient l’Initiative des cimetières juifs européens de l’ESJF.

coups de projecteur coups de projecteur