Veuillez sélectionner des recommandations et/ou des pays dans la liste déroulante qui se trouve à droite.

Retour

Indicateurs des impacts économiques et sociaux du patrimoine culturel

© Barbara Fogarasi

© Barbara Fogarasi

Localisation de l’initiative :

 HONGRIE, Balatoncsicsó


Lien avec les recommandations de la Stratégie 21 :

S1 - Mieux impliquer les citoyens et les collectivités locales dans la valorisation de leur patrimoine au quotidien


Période :

2014


Description succincte de l’initiative :

Le projet REVEAL visant à mettre en évidence les impacts socioéconomiques du patrimoine est financé par le programme de subventions de la Norvège et mis en œuvre sur la période 2014-2016 par le Centre national Gyula Forster pour la gestion du patrimoine culturel, en Hongrie.

L’hypothèse à la base du projet est que le patrimoine culturel génère des impacts sociaux et économiques importants ; c’est ainsi que le patrimoine bâti et les travaux de restauration et de développement connexes, notamment, ont des répercussions positives et mesurables tant au niveau local que national. Actuellement, il existe peu de preuves et de données à l'appui de tels impacts en Hongrie, car la question n'a pas encore fait l'objet de recherches approfondies. Dans le cadre de REVEAL, ces impacts ont pu être explorés à différents niveaux et dans divers domaines et, dans la mesure du possible, quantifiés.

Une autre hypothèse du projet est qu’il est possible de renforcer ces impacts au moyen de pratiques appropriées de gestion du patrimoine. Cela dépend en grande partie de la façon dont est opérée la restauration d'un bâtiment historique, surtout en ce concerne la participation et la mobilisation des intervenants. À condition que la communauté locale et les différents professionnels réfléchissent et travaillent ensemble sur la fonction et l'utilisation futures du monument, et prennent en considération son exploitation future, il est possible de gérer avec succès le patrimoine bâti de manière durable. Tout comme le bâtiment, l'investissement consenti doit profiter à l'économie locale, à la société, à l'environnement et à la vie culturelle.

Dans le cadre d'un projet expérimental, la maison paroissiale catholique romaine de Balatoncsicsó, vieille de près de 300 ans, a été restaurée avec la contribution de cinq villages de la vallée de Nivegy, située dans la partie supérieure du lac Balaton au centre-ouest de la Hongrie. Ce bâtiment abandonné qui, malheureusement, se dégradait progressivement faisait partie du paysage des campagnes hongroises. Le Centre Forster a repris l'initiative de la petite communauté locale de restaurer le bâtiment avec la contribution des habitants dans le cadre d'une planification communautaire. Les nouvelles fonctions communautaires et l'entreprise sociale liées au bâtiment ont été conçues lors d'ateliers de planification, avec la participation active d'un large éventail d'experts, d'entrepreneurs locaux, d'organisations civiles, de maires et d'habitants.

Le processus s'est accompagné d'une série de formations visant le développement des connaissances et le renforcement des capacités qui ont apporté aux acteurs locaux toutes les informations et connaissances nécessaires pour assurer la pérennité du bâtiment et de leurs propres entreprises dans des domaines tels que le tourisme villageois, l'hébergement et les services d'accueil, la vinification et la planification commerciale.

Dans le cadre du développement communautaire, ces ateliers de mobilisation et de mise en réseau, ces conférences et ces activités d'information avaient pour but de créer une communauté entrepreneuriale durable, qui participerait activement au fonctionnement et à l'entretien de la maison paroissiale. L'ensemble du processus de planification et de mise en œuvre a été documenté dans une description détaillée de l'étude de cas et les principales étapes ont été résumées dans un livret d'instructions méthodologiques (un « guide du patrimoine »). Cela aidera les collectivités, les municipalités, les propriétaires et les gestionnaires de monuments similaires à se préparer à la protection à long terme et à la gestion durable de leur patrimoine bâti.


Objectifs de l’initiative :

  • Développer et promouvoir des bonnes pratiques de gestion du patrimoine.
  • Mesurer les impacts économiques et sociaux du patrimoine culturel.

Ressources en ligne :


Contact :


FILTRE PAR FILTRE PAR
Composantes
1. LA COMPOSANTE « SOCIALE » (S)
S1
S10
S2
S3
S4
S5
S6
S7
S8
S9
2. COMPOSANTE « DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ET ÉCONOMIQUE » (D)
D1
D10
D11
D2
D3
D4
D5
D6
D7
D8
D9
3. COMPOSANTE « CONNAISSANCE ET ÉDUCATION » (K)
K1
K10
K11
K2
K3
K4
K5
K6
K7
K8
K9
Pays et organisations internationales
Albanie
Andorre
Arménie
Autriche
Azerbaïdjan
Bélarus
Belgique
Bosnie-Herzégovine
Bulgarie
Croatie
Chypre
République tchèque
Danemark
Estonie
Europe
Finlande
France
Géorgie
Allemagne
Grèce
Saint Siège
Hongrie
Islande
Irlande
Italie
Kazakhstan
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Monaco
Monténégro
Pays-Bas
Macédoine du Nord
Norvège
Pologne
Portugal
République de Moldova
Roumanie
Fédération de Russie
Saint Marin
Serbie
République slovaque
Slovénie
Espagne
Suède
Suisse
Turquie
Ukraine
Unesco
Royaume-Uni
Reset Filter

The golden collection of good practices