Chaque enfant a le droit de se reposer et d’avoir des loisirs, de se livrer à des activités ludiques et récréatives et de participer gratuitement à la vie culturelle et artistique. La fermeture de clubs de jeunes, de piscines et de terrains de jeux ainsi que l’augmentation des coûts empêchent des enfants de profiter de leur temps de loisirs. Les jeunes n’ont pas tous les moyens de s’offrir un vélo ou un billet d’entrée dans un club de sports.

accès direct accès direct
partenaires partenaires
nous suivre nous suivre