Grèce

 

Signature : 17 novembre 2005
Ratification : 11 avril 2014
Entrée en vigueur : 1er août 2014

Texte de la Convention en grec
Traduction non-officielle

1er cycle d'évaluation


Première visite d'évaluation du GRETA en Grèce

Une délégation du Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) a effectué une visite d’évaluation en Grèce du 3 au 7 octobre 2016. La visite a été organisée dans le cadre du premier cycle d'évaluation de la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par la Grèce.

Au cours de la visite, la délégation du GRETA a rencontré le Rapporteur national sur la traite des êtres humains, M. Heracles Moskoff du Ministère des Affaires étrangères, ainsi que des fonctionnaires de la police hellénique, y compris des représentants des services spécialisés dans la lutte contre la traite des êtres humains à Athènes et à Thessalonique, le Service d'Asile, le Service d'accueil et d'identification, le Secrétariat Général pour l'égalité des genres, le Centre national de la Solidarité Sociale (EKKA), l'Inspection du travail (SEPE), le Ministère de la justice, de la transparence et des droits de l'homme, le Ministère de l'Éducation et l'Institut de Santé de l'enfant sous le Ministère de la Santé. Des réunions avec des procureurs et des juges ont également eu lieu. En outre, la délégation du GRETA a rencontré des représentants du Bureau de l'Ombudsman ainsi que les membres du sous-comité, récemment crée, contre la traite des êtres humains du Parlement Hellénique.

Des réunions séparées ont eu lieu avec des représentants d'organisations  non-gouvernementales (ONG), des avocats, le syndicat Centre des syndicats d'Athènes du travail (EKA), ainsi que des fonctionnaires des bureaux locaux de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Au cours de la visite, la délégation du GRETA a visité un foyer spécialisé pour les femmes victimes de traite des êtres humains,  dirigé par l'ONG A21, deux foyers pour les femmes victimes de violence, y compris de traite des êtres humains, dirigés respectivement par la municipalité d'Athènes et EKKA, un centre d'hébergement à Thessalonique, géré par l’Etat, pour les mineurs non accompagnés, un foyer pour les mineurs non accompagnés, géré par l'ONG Praksis, ainsi que les sites de réfugiés Eleonas à Athènes et Diavata à Thessalonique.

La visite a été effectuée par M. Ryszard Piotrowicz et Mme Rita Theodorou Superman, membres du GRETA, accompagnés de Mme Petya Nestorova, Secrétaire Exécutive de la Convention, et M. Markus Lehner du Secrétariat de la Convention.

À la suite de cette visite, le GRETA préparera un projet de rapport qui sera envoyé aux autorités grecques pour commentaires. Le GRETA adoptera ensuite un rapport final qui sera rendu public.