Organisations non gouvernementales

Déclaration adoptée le 22 juin 2011
CONF/PLE(2011)DEC2

« Optimiser d’entrée de jeu l’égale participation des femmes pendant et après les conflits et les révolutions »

La Conférence des Organisations internationales non gouvernementales du Conseil de l'Europe

Reconnaissant le rôle majeur des femmes dans le contexte de la révolution actuelle du monde arabe pour la liberté, les droits de l'homme universels et la démocratie et rappelant leur slogan « Nous étions ensemble dans la rue ; nous ne rentrerons pas à la maison maintenant »,

Se référant et apportant son soutien à la déclaration des participants à la réunion de mai 2011 de l’ONG « Karama » au Caire qui a réuni des femmes et des membres d’organisations féminines de 11 Etats du Proche-Orient et d’Afrique du Nord,

Rappelant la Déclaration intitulée « La Conférence des OING salue la Révolution du jasmin en Tunisie » (CONF/PLE(2011)DEC1 du 27 janvier 2011) et l’intervention du président de la Conférence des OING sur le thème « Révolution civile : le peuple crie ! » (24 février 2011),

Consciente que la question de la participation des femmes aux processus de transition démocratique, à la réconciliation et au dialogue politique doit aussi faire l’objet de l’attention des Etats membres du Conseil de l'Europe,

Souligne l’urgence d’intégrer les femmes d’entrée de jeu dans les structures de prise de décision de tous les processus actuels de transition démocratique, de réconciliation et de dialogue politique, notamment dans le monde arabe.