Organisations non gouvernementales

ORIENTATIONS ET PRIORITES

DE LA CONFERENCE DES OING

Document adopté par la Commission Permanente
le 28 avril 2010

“POUR UNE SOCIETE CIVILE EUROPENNE ACTIVE ET SOLIDAIRE”

Trois priorités principales :

- Promouvoir les valeurs du Conseil de l’Europe
- Donner corps à la démocratie participative
- Développer le rôle politique de la Conférence des OING

I. Promouvoir les valeurs du Conseil de l’Europe

1. Démocratie : susciter et accompagner une véritable dynamique démocratique, notamment associative, comme composante complémentaire à la mise en œuvre et à l’action des Etats membres ;

2. Droits de l’homme : défendre et promouvoir les droits humains inaliénables et indissociables, en prenant en compte de manière transversale l’égalité entre femmes et hommes, et développer à la fois une veille mais aussi des initiatives déterminantes ;

3. Etat de droit : contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre des normes du Conseil de l’Europe ;

4. Cohésion sociale : agir de sorte que la dimension sociale, qui englobe toutes les formes d’exclusions, devienne une composante intégrée de l’action publique et de l’intervention en faveur de la personne, y compris dans le domaine de la santé ;

5. Education et culture : réaliser une approche dynamique de l’éducation, basée sur des actions adaptées à tous et faisant de l’enfant d’aujourd’hui un citoyen libre et responsable ; favoriser l’ouverture culturelle fondée sur le respect de la personne et la recherche de la cohésion sociale ;

6. Développement durable : mettre en synergie des approches pertinentes qui allient l’action publique et la dynamique associative pour préserver la richesse humaine et naturelle nécessaire à une vie de qualité ;

7. Solidarité : promouvoir une conscience de solidarité dans le cadre de l’interdépendance mondiale, notamment celle de l’Europe avec ses voisins du Sud.

II. Donner corps à la démocratie participative

1. Coopération géographique :

    · Bélarus (en cours)
    · Fédération de Russie (en cours)
    · Caucase (perspective)
    · Relations Nord-Sud (en cours)

2. Moyens d’action :

    a. Coopération

    · Commissions et Groupes transversaux de la Conférence des OING
    · Congrès thématiques régionaux des ONG
    · Séminaires dans les Etats membres du Conseil de l’Europe

    b. Activités de monitoring : Conseil d’experts sur le droit en matière d’ONG

    c. Activités normatives : Code de bonne pratique pour la participation civile au processus décisionnel

    d. Participation aux activités du Conseil de l’Europe dans le domaine conventionnel, du monitoring et de la coopération

    e. Contribution au développement et au soutien du bénévolat

III. Développer le rôle politique de la Conférence des OING

1. Consolider la coopération avec les autres instances du Conseil de l’Europe et la participation de la Conférence des OING au processus de décision ainsi qu’aux projets-phares de l’Organisation ;

2. Renforcer la coopération avec les Etats membres du Conseil de l’Europe ; surveiller et prendre position sur les écarts existant entre les Etats membres en matière de droits civils fondamentaux et d’institutions démocratiques

3. Diversifier et affermir les partenariats avec l’Union européenne, l’Organisation des Nations Unies (ECOSOC, UNESCO,  etc.), l’OSCE et les autres organisations internationales (Organisation Internationale de la Francophonie etc.) ainsi qu’avec les réseaux européens et internationaux de la société civile (Plate-forme de l’Agence des droits fondamentaux de l’UE, etc.)

4. Optimiser le fonctionnement et la gestion des structures en améliorant la communication (interne et externe) ainsi qu’en augmentant les ressources financières.