Accueil
Convention du
Conseil de l'Europe
Ratifications & Signatures
 
Mécanisme de monitoring
A propos du mécanisme de suivi
GRETA
Comité des Parties
 
Évaluations
Au sujet des évaluations
Monitoring par pays
 
Publications  
Rapports par pays
Rapports généraux
Dépliants
Bande dessinée
 
Autres activités
Secrétariat
Web Resources
GRETA Accès restreint
Réinitialisation du mot de passe
Comité des Parties
 Accès restreint

Le GRETA publie un rapport sur la République slovaque
 

 Strasbourg, 19.09.2011 - Le Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) du Conseil de l'Europe publie aujourd'hui son premier rapport d'évaluation sur la République slovaque.
 
 Dans son rapport, le GRETA prend note des efforts déployés par les autorités slovaques pour lutter contre la traite des êtres humains. Le GRETA se réjouit notamment de la création d’un groupe d'experts en matière de lutte contre la traite, entité multidisciplinaire composée de représentants des organismes publics et des organisations non gouvernementales concernés, ainsi que de l’adoption et de la mise en œuvre de plans d’action nationaux. Le GRETA considère toutefois que les autorités slovaques devraient renforcer le cadre institutionnel de la lutte contre la traite en vue d’une participation plus active et plus efficace de toutes les instances gouvernementales ayant des responsabilités dans le domaine de la prévention de la traite et de la protection des droits des victimes.
 
 Concernant la prévention, les autorités slovaques ont pris des mesures pour sensibiliser le public à la traite et former les professionnels concernés, en coopération avec des organisations non gouvernementales et des organisations internationales. Cela dit, le GRETA souligne la nécessité de développer la prévention de la traite, en veillant à ce que les actions d'information et de sensibilisation s'adressent en particulier à des groupes spécifiques vulnérables à la traite, en développant la recherche et en renforçant les mesures économiques et sociales en faveur des victimes potentielles de la traite.
 
 De plus, le GRETA considère qu’il faudrait améliorer l’identification des victimes de la traite, y compris des enfants victimes, notamment en créant à cette fin un mécanisme national cohérent et en adoptant une approche proactive.
 
 Avant d'élaborer son rapport d’évaluation, le GRETA a tenu des consultations avec les autorités concernées et les organisations non gouvernementales participant à la lutte contre la traite en République slovaque. Un premier projet confidentiel de ce rapport a été envoyé aux autorités slovaques et leurs commentaires ont été pris en compte dans le rapport final adopté par le GRETA. Ce rapport est publié avec les commentaires finaux des autorités slovaques, comme le prévoit la Convention.
 
 Sur la base du rapport du GRETA, le Comité des Parties à la Convention envisagera l'adoption de recommandations adressées au Gouvernement de la République slovaque.