Accueil
Convention du
Conseil de l'Europe
Ratifications & Signatures
 
Mécanisme de monitoring
A propos du mécanisme de suivi
GRETA
Comité des Parties
 
Évaluations
Au sujet des évaluations
Monitoring par pays
 
Publications  
Rapports par pays
Rapports généraux
Dépliants
Bande dessinée
 
Autres activités
Secrétariat
Web Resources
GRETA Accès restreint
Réinitialisation du mot de passe
Comité des Parties
 Accès restreint

 Le GRETA publie un rapport sur Chypre
 
 Strasbourg, 12.09.2011 – Le Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) du Conseil de l'Europe publie aujourd'hui son premier rapport d'évaluation, concernant Chypre.
 
 Dans son rapport, le GRETA rend compte des mesures prises par Chypre pour mettre en œuvre la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains et fait des propositions sur la manière dont les autorités chypriotes peuvent traiter les problèmes identifiés. L'adoption d'une loi couvrant tous les aspects de la lutte contre la traite et l'abolition des visas « d’artiste », qui favorisaient la traite des femmes aux fins de leur exploitation sexuelle, font parties des mesures importantes prises par les autorités chypriotes pour prévenir et combattre la traite des êtres humains. Cependant, il n’y a eu aucune condamnation pour infraction de traite et aucune victime n'a été indemnisée. Dans son rapport, le GRETA souligne la nécessité de prendre des mesures spécifiques pour décourager la demande de services fournis par des personnes faisant l'objet de la traite, d'apporter à toutes les victimes de la traite une assistance adéquate, et de régler le problème du manque de condamnation pour infraction de traite.
 
 Avant d'adopter ce rapport d'évaluation, le GRETA s'est engagé dans un dialogue avec les autorités chypriotes sur une première version de ce rapport. Un certain nombre de leurs commentaires ont été pris en compte et sont intégrés dans la version finale. Le rapport d'évaluation du GRETA est publié avec les commentaires finaux des autorités chypriotes, comme prévu par la Convention.
 
 Sur la base du rapport du GRETA, le Comité des Parties à la Convention envisagera l'adoption de recommandations adressées au Gouvernement chypriote.
 
 Deux autres rapports du GRETA, concernant l'Autriche et la République Slovaque, seront publiés au cours du moi de septembre 2011.