Lutte contre la traite des êtres humains

 Le GRETA publie un rapport sur Chypre
 
 Strasbourg, 12.09.2011 Le Groupe dexperts sur la lutte contre la traite des tres humains (GRETA) du Conseil de l'Europe publie aujourd'hui son premier rapport d'valuation, concernant Chypre.
 
 Dans son rapport, le GRETA rend compte des mesures prises par Chypre pour mettre en uvre la Convention du Conseil de lEurope sur la lutte contre la traite des tres humains et fait des propositions sur la manire dont les autorits chypriotes peuvent traiter les problmes identifis. L'adoption d'une loi couvrant tous les aspects de la lutte contre la traite et l'abolition des visas dartiste , qui favorisaient la traite des femmes aux fins de leur exploitation sexuelle, font parties des mesures importantes prises par les autorits chypriotes pour prvenir et combattre la traite des tres humains. Cependant, il ny a eu aucune condamnation pour infraction de traite et aucune victime n'a t indemnise. Dans son rapport, le GRETA souligne la ncessit de prendre des mesures spcifiques pour dcourager la demande de services fournis par des personnes faisant l'objet de la traite, d'apporter toutes les victimes de la traite une assistance adquate, et de rgler le problme du manque de condamnation pour infraction de traite.
 
 Avant d'adopter ce rapport d'valuation, le GRETA s'est engag dans un dialogue avec les autorits chypriotes sur une premire version de ce rapport. Un certain nombre de leurs commentaires ont t pris en compte et sont intgrs dans la version finale. Le rapport d'valuation du GRETA est publi avec les commentaires finaux des autorits chypriotes, comme prvu par la Convention.
 
 Sur la base du rapport du GRETA, le Comit des Parties la Convention envisagera l'adoption de recommandations adresses au Gouvernement chypriote.
 
 Deux autres rapports du GRETA, concernant l'Autriche et la Rpublique Slovaque, seront publis au cours du moi de septembre 2011.