Lutte contre la traite des êtres humains

Publication du premier rapport du GRETA sur la Belgique

Lien vers le rapport


Strasbourg 25.09.2013 - Les autorits belges ont pris plusieurs dispositions importantes pour prvenir et combattre la traite des tres humains, y compris la mise en place dun cadre juridique et politique complet et la mise en place de plusieurs structures anti-traite. Toutefois, plusieurs dfis restent relever selon un rapport publi ce jour par le
GRETA, le Groupe dexpert du Conseil de lEurope sur la lutte contre la traite des tres humains.

Dans son rapport, le GRETA salue lapproche multidisciplinaire applique par la Belgique lidentification et lorientation des victimes de la traite. Cependant, le GRETA considre que les autorits belges devraient accorder davantage dattention la traite des enfants, notamment ceux exploits aux fins de mendicit force ou de commission de dlits. Pour amliorer lidentification des victimes de la traite, les autorits belges devraient galement renforcer la formation de lensemble des acteurs du terrain.


Des ONG spcialises travaillant en troite coopration avec les autorits sont charges dassister les victimes de la traite. Le GRETA demande aux autorits de faire en sorte que lassistance soit adapte aux besoins des victimes, particulirement en ce qui concerne les enfants victimes ainsi que les victimes belges ou qui sont des citoyens de lUE. Par ailleurs, le GRETA considre quil faudrait faire davantage pour sassurer que les enfants victimes de la traite bnficient dun titre de sjour sur la base de leur intrt suprieur et non sur la base de leur volont ou capacit cooprer avec les autorits. Le GRETA exhorte galement les autorits belges mettre en place des procdures daide au rapatriement pour les victimes de la traite qui sont des citoyens de lUE.


Dans son rapport, le GRETA se flicite de la volont affiche par les autorits belges de mener des enqutes proactives et de poursuivre les faits de traite tant aux fins dexploitation sexuelle que dexploitation par le travail. Toutefois, des amnagements restent prvoir pour faciliter et garantir un accs des victimes de la traite une indemnisation.


Sur la base du rapport du GRETA, le
Comit des Parties la Convention du Conseil de lEurope sur la lutte contre la traite des tres humains envisagera ladoption de recommandations adresses au Gouvernement belge.

Couverture mdiatique

Xinhua / France : 26/09/2013

DH.be / Belgique
: 26/09/2013