Culture, patrimoine et diversité


Cités interculturelles: Questions récurrentes

 

A qui ce programme s’adresse-t-il ?


Le programme s’adresse aux communes conscientes que la diversité de leur population, souvent source de tension, de conflits et même de violence, peut être gérée en tant que ressource. Idéalement, les communes participantes devraient déjà avoir mené des initiatives et des projets dans le domaine de l’intégration des minorités. Elles devraient avoir l’envie d’en aider d’autres à mettre en place des initiatives similaires, ainsi que d’apprendre grâce à un échange d’expériences. En même temps, ce programme n’est pas simplement un échange de bonnes pratiques. L’interculturalité nécessite un changement culturel pouvant être stimulé par l’action simultanée à plusieurs niveaux : perceptions publiques, processus et structures politiques ainsi qu’intégration sociale. Le programme aidera les communes participantes à concevoir une approche globale et stratégique en mettant en place des stratégies interculturelles et des initiatives à ces niveaux.

 

Quel sera le coût du programme ?


Le coût pour chaque commune participante dépendra du niveau et de l’intensité de son engagement ainsi que du nombre des initiatives et des échanges de bonnes pratiques qu’elle planifie au cours du programme. En règle générale, les communes devraient prévoir 5.000€ ainsi qu'être en mesure de couvrir le coût d’un coordinateur (coordinatrice) à temps plein ou partiel, la traduction et l’interprétation (la plupart du temps de et vers l’anglais), les relations publiques locales et le coût des réunions locales. Notre budget couvrira la coordination et la gestion au niveau du programme, ainsi que la communication/visibilité. Les activités locales (événements publics, projets, formations etc.) issues du programme seront à la charge de la commune ou/et feront l’objet d’une recherche de fonds supplémentaire. Nous fournirons de l’aide pour rechercher des financements.

 

 

Qu’ai-je à y gagner ?


Les villes participantes ne recevront ni argent ni autres avantages matériels directs. Le programme débouchera surtout sur une capacité accrue des institutions locales à gérer la diversité, une démocratie locale plus dynamique et inclusive, ainsi qu’une meilleure cohésion sociale. Bien entendu, cela demande du temps et de la persévérance : les résultats ne seront pas visibles immédiatement mais seront en échange solides et durables. Dans le contexte du programme, les efforts des autorités locales seront rendus publics à la fois au sein de la communauté (réunions publiques, affiches, dépliants d’information, médias), ainsi qu’au niveau national et international (information disséminée d’une manière régulière aux Ministères concernés, aux organisations et réseaux de villes, ainsi qu’à travers les médias et lors d’événements internationaux). L’interculturalité devient de plus en plus un sujet populaire de programmes nationaux et internationaux et son intérêt pour les organismes de financement va croissant. Les communes participantes au programme « Cités interculturelles » du Conseil de l’Europe seront bien préparées à attirer de nouveaux financements par le biais de projets de qualité et d’une meilleure capacité opérationnelle.

 



 

A propos du programme

Le concept

Le livre

La brochure

PowerPoint de présentation

Spot TV

Données clés sur les cités membres du réseau

 

2010

Réunions et événements

Plan de travail [en]

 

Contacts

Irena Guidikova
+33 388 41 32 19


Partenaires et réseaux associés

 

Outils pour les nouvelles cités interculturelles

Grille d’évaluation des politiques

Boîte à outils [en]

Citoyenneté et participation – lignes directrices

Index cités interculturelle [en]

Pack diversité médias

Règles concernant la visibilité du programme