Indietro

La Slovaquie devrait améliorer l’éducation des enfants roms et soutenir les cultures des minorités nationales

Conseil de l'Europe Strasbourg 15 juin 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Slovaquie devrait améliorer l’éducation des enfants roms et soutenir les cultures des minorités nationales

Le Comité consultatif de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales du Conseil de l'Europe a exhorté les autorités slovaques à éradiquer la discrimination subie par les enfants roms dans l'enseignement et à améliorer le mécanisme de soutien aux cultures des minorités nationales. Dans un avis le Comité reste particulièrement préoccupé par la situation de la minorité rom. Les actions prioritaires en Slovaquie devraient comprendre la promotion d'une éducation inclusive et de qualité pour les enfants roms et une lutte résolue contre la ségrégation scolaire et la surreprésentation des enfants roms dans les classes et écoles spéciales pour élèves souffrant de handicaps mentaux légers et les programmes de faible niveau.

D'autres priorités devraient consister à enquêter sur les cas de stérilisation forcée de femmes roms et à indemniser les victimes, ainsi qu'à mettre en œuvre une politique de logement durable afin d'éliminer la ségrégation géographique des communautés roms.

Dans son avis, le Comité salue le fait que ces dernières années, le financement des cultures et des médias minoritaires ait considérablement augmenté. Cependant, afin de renforcer le soutien aux cultures des minorités nationales peu nombreuses, les autorités devraient simplifier les procédures de demande de subvention en assurant une allocation rapide des fonds et envisager un financement pluriannuel pour les projets réguliers des minorités.

Actuellement, la République slovaque reconnaît officiellement les treize groupes ci-après comme minorités nationales : minorités bulgare, croate, tchèque, allemande, hongroise, juive, morave, polonaise, rom, russe, ruthène, serbe et ukrainienne. Le Comité consultatif a invité les autorités à poursuivre le dialogue avec les représentants de la communauté gorale au sujet de leur demande de reconnaissance officielle comme minorité nationale ou comme groupe ethnique. Dans son cinquième avis, le Comité consultatif sur la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales s’est fondé sur les informations communiquées par des sources gouvernementales et non gouvernementales, y compris celles qui ont été obtenues lors de sa visite de septembre 2021 en République slovaque. L'avis a été publié avec les observations des autorités.


 Communqué de presse
La Slovaquie devrait améliorer l’éducation des enfants roms et soutenir les cultures des minorités nationales, estime le Conseil de l’Europe


 FCNM et République slovaque


Seguici Seguici

       

Galleria fotografica Galleria fotografica
galleries link
Facebook Facebook
@coe_ita su Twitter @coe_ita su Twitter