Retour

Rapport des droits de l'homme sur la Slovaquie

Roms, personnes LGBTI et personnes handicapées ont besoin d’une protection accrue
Commissaire aux droits de l'homme Strasbourg 13 octobre 2015
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Nils Muižnieks

Nils Muižnieks

"La Slovaquie doit intensifier ses efforts destinés à combattre et éradiquer la discrimination en droit et en pratique, et prendre des mesures effectives pour améliorer la protection des Roms, des personnes handicapées et des personnes LGBTI", a déclaré aujourd'hui Nils Muižnieks, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, en rendant public un rapport sur sa visite de juin dernier en Slovaquie.

Quoique complet, le cadre dont la Slovaquie s’est dotée en matière de lutte contre la discrimination ne garantit pas le même niveau de protection à tous les groupes sociaux vulnérables. Il faut le réformer pour combler l’ensemble de ses lacunes. A cet égard, l’adoption récente de la première stratégie nationale en faveur des droits de l'homme est une étape importante vers la définition d’une approche cohérente et transversale. Le Commissaire salue les efforts déployés pour systématiser la mise en œuvre des droits de l'homme – et le suivi de la situation des droits de l'homme – au moyen de cette stratégie, dont la réussite dépend aussi de la pertinence des plans d’action sectoriels et de leur application effective, notamment au niveau local. De plus, le Commissaire exhorte la Slovaquie à veiller à ce que le Médiateur et le Centre national des droits de l'homme disposent du soutien et des ressources nécessaires pour remplir efficacement leurs missions. (suite...)

Voir aussi :
La Slovaquie et le Conseil de l'Europe