La Commissaire Dunja Mijatović, le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et Cartooning for Peace présentent en avant-première l’exposition « Les Droits de l’Homme, c’est pour quand ? »
Commissaire aux droits de l’homme Paris 10 décembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Avant-première de l’exposition « Les Droits de l’Homme, c’est pour quand ? »

A l’heure du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Cartooning for Peace, réseau international de dessinateurs de presse, crée, en partenariat avec la Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatović et le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, l’exposition itinérante « Les Droits de l’Homme, c’est pour quand ? ».

« L’exposition met en lumière le principe fondateur selon lequel nous naissons tous libres et égaux en droits. Elle invite le visiteur à concrétiser la vision d’espoir, de liberté et d’universalisme portée par la Déclaration universelle » souligne la Commissaire Mijatović. « Les dessins de l’exposition rendent également hommage à tous ceux qui se battent en première ligne pour protéger les droits de l’homme ».

Avec 30 dessins de presse, l’exposition nous rappelle la pertinence de la Déclaration universelle dans un contexte où ses valeurs et principes sont, aujourd’hui, gravement menacés.

L’exposition de Cartooning for Peace est présentée en avant-première le 10 décembre 2018, journée internationale des droits de l’homme, au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la France, à Paris.

Déclaration de M. Timo Soini, Président du Comité des Ministres et ministre finlandais des Affaires étrangères
Présidence du Comité des Ministres Strasbourg 10 December 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Journée des droits de l’homme - 10 décembre 2018

« Le 10 décembre est une date clé pour les droits de l’homme. Ce jour-là, il y a 70 ans, l’Assemblée générale des Nations Unies, réunie à Paris, a adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme. 70 ans plus tard, j’ai le plaisir, en qualité de Président du Comité des Ministres, de célébrer cet anniversaire.

Les principes de la Déclaration universelle des droits de l’homme ont jeté les bases de la promotion, de la protection et du respect des droits de l’homme dans le monde entier. L’action rapide du Conseil de l’Europe a donné à ces principes un cadre juridique concret grâce à la Convention européenne des droits de l’homme, adoptée en 1950, et à la mise en place de la Cour européenne des droits de l’homme quelques années plus tard.

Au cours de son histoire, le Conseil de l’Europe a mis en place un réseau dense de mécanismes et de normes liés aux droits de l’homme, qu’il continue de développer afin de couvrir tous les domaines où les droits de l’homme sont confrontés à des menaces actuelles et émergentes. Le travail normatif du Conseil se poursuit. Durant sa présidence du Comité des Ministres, la Finlande continuera d’œuvrer sans relâche avec les Etats membres et l’ensemble des autres partenaires, y compris la société civile, pour renforcer et faire progresser la sauvegarde des droits de l’homme sur notre continent.

Depuis longtemps, les pays européens sont à la pointe pour défendre les droits de l’homme, mais aujourd’hui, ces droits et ces libertés que nous considérions comme garantis sont remis en cause. La promotion, la protection et le respect des droits de l’homme, qui constituent les valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe, sont notre responsabilité collective et, plus que jamais, nécessaires ».

Tous les ans, le 10 décembre, la communauté internationale célèbre la Journée des droits de l'homme, en commémoration de ce jour de 1948 où l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Editions précédentes Editions précédentes