Retour

Tiny Kox élu Président de l'APCE

Session de l'Assemblée parlementaire Strasbourg 24 janvier 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Tiny Kox élu Président de l'APCE

Tiny Kox (Pays-Bas, GUE) a été élu Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE). Succédant à Rik Daems (Belgique, ADLE), il est le 34ème Président de l'APCE depuis 1949 et le troisième Néerlandais à occuper cette fonction. Il a remporté l’élection contre Mariia Mezentseva (Ukraine, PPE/DC), à la majorité absolue au premier tour, avec 164 voix contre 80. Selon le règlement de l'Assemblée, le Président est élu pour un mandat d'un an, renouvelable une fois. Dans son discours d'ouverture, le Président nouvellement élu a demandé instamment à l'Assemblée de mettre en œuvre le programme qu'elle a défini l'année dernière dans sa Résolution sur les priorités stratégiques du Conseil de l'Europe. « Cette organisation doit rester le pilier de la sécurité démocratique, le garant des droits humains et de l'Etat de droit, ainsi qu'une plateforme pour un multilatéralisme efficace en Europe, et préserver et réaffirmer notre propre identité en tant que forum indépendant pour un dialogue et une coopération politiques globaux et inclusifs », a-t-il déclaré.

« Les droits humains, avec la mise en œuvre de la Convention dans tous les États membres, doivent rester notre priorité absolue. Pour y parvenir, un dialogue approfondi au sein et avec tous les États membres et les parlements membres est absolument nécessaire. Car ce n'est qu'ainsi que nous pourrons faire respecter l'autorité de la Cour européenne des droits de l'homme. L'adhésion de l'Union européenne à la Convention a également été déclarée par notre Assemblée comme priorité stratégique, ainsi qu'un accent plus marqué sur la protection des droits sociaux et économiques, et la signature et la ratification de la Charte sociale européenne ». Parmi les autres priorités, il a souligné l'importance de la ratification et de la mise en œuvre effective de la Convention d'Istanbul, le soutien à l'inclusion du droit à un environnement sûr, sain et durable dans le cadre juridique des droits fondamentaux, la nécessité d'une gouvernance démocratique de l'intelligence artificielle, et la lutte contre la corruption, le blanchiment d'argent, le terrorisme et l'extrémisme violent, « qui tous déstabilisent nos sociétés ».


 Site web de l’APCE


Agenda Agenda
23-25 mai Cork (Irlande) et en ligne (14h GMT)

La participation des enfants et des jeunes pour l’Europe

Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter