Retour

Prévention de la corruption chez les parlementaires, les juges et les procureurs en Europe – Conférence à Prague

Groupe d’États contre la corruption (GRECO) Strasbourg 8 novembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Prévention de la corruption chez les parlementaires, les juges et les procureurs en Europe – Conférence à Prague

Le Groupe d’États contre la corruption du  Conseil de l’Europe (GRECO) et le Ministère de la Justice de la République tchèque organisent les 9 et 10 novembre à Prague une conférence pour discuter des moyens d’intensifier la mise en œuvre de mesures destinées à prévenir la corruption chez les parlementaires, les juges et les procureurs dans les États européens.

Organisée dans le cadre de la Présidence tchèque du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, la conférence réunira des représentants des 49 États membres du GRECO ainsi que des experts dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la corruption. Les participants examineront les tendances et les meilleures pratiques, ainsi qu’un nouveau rapport du GRECO résumant les principales conclusions de ses évaluations par pays sur le thème de la prévention de la corruption chez les parlementaires, les juges et les procureurs.

Ce rapport – “Conclusions et tendances du 4e Cycle d’Évaluation du GRECO” – conclut que, bien que des fondements solides aient été posés dans la plupart des pays pour lutter contre la corruption, de manière générale, on se préoccupe peu de la mise en œuvre effective. Une recommandation sur cinq du GRECO se réfère à la supervision et à l’application des dispositions législatives en vigueur, ce qui montre bien que la mise en œuvre effective des dispositions visant à prévenir la corruption mérite encore une attention spéciale.

« Le rapport montre qu’il est crucial que les parlementaires, les juges et les procureurs pratiquent l’autodiscipline, créent des mécanismes de surveillance appropriés, traitent les comportements contraires à l’éthique et agissent avec célérité pour appliquer les règles et sanctionner les comportements répréhensibles »  a déclaré Marin Mrčela, Président du GRECO.

Robert Pelikán, Ministre de la Justice de la République tchèque, Jan Kleijssen, Directeur de la Société de l’Information et de la lutte contre le crime or of Information, du Conseil de l’Europe, et Marin Mrčela, Président of GRECO, s’exprimeront à l’ouverture de la conférence.

La République tchèque signera le Protocole additionnel à la Convention civile sur la Corruption lors d’une cérémonie officielle qui aura lieu juste après l’ouverture de la conférence.

La conférence sera diffusée en direct sur le site de la conférence.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter