Retour

Lutte contre la corruption en France : quels progrès ?

Groupe d’Etats contre la corruption Strasbourg 28 septembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Lutte contre la corruption en France : quels progrès ?

Dans un rapport publié aujourd’hui, le groupe anti-corruption du Conseil de l’Europe (GRECO) dresse le bilan de certaines mesures prises par la France depuis 2009.

S’il salue la mise en œuvre des recommandations en matière d’incriminations, notamment la prolongation du délai de prescription, le GRECO appelle aussi les autorités à poursuivre leurs efforts en faveur de la transparence du financement des partis politiques, par le biais notamment de la consolidation des comptes des partis politiques et le renforcement du contrôle de la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Sur les dix-sept recommandations du GRECO, douze ont ainsi été traitées de manière satisfaisante. Les cinq autres ont été partiellement mises en œuvre.

Ce rapport met fin à l’évaluation de la France sur les incriminations et la transparence du financement des partis politiques.


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter