Retour

L’ECRI se félicite des progrès significatifs enregistrés en Albanie, bien que certaines questions restent des sujets de préoccupation

ECRI Strasbourg 2 Juin 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
L’ECRI se félicite des progrès significatifs enregistrés en Albanie, bien que certaines questions restent des sujets de préoccupation

Dans son sixième rapport sur l’Albanie, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) salue les progrès significatifs dus à l’action des autorités, mais invite celles-ci à prendre d’autres mesures pour traiter plusieurs questions qui restent un sujet de préoccupation (voir également les versions albanaise et anglaise du rapport).

L'ECRI félicite l'Albanie pour la coopération efficace et complémentaire entre l'Avocat du peuple (Médiateur) et le Commissaire pour la protection contre la discrimination (CPD), en particulier pour leur action visant à attirer l'attention sur la nécessité de lutter contre le discours raciste, homophobe et transpose.

L'ECRI salue également l'adoption d'un Plan d'action national 2016-2020 pour l'intégration des Roms et des Egyptiens, axé sur leur accès à l'éducation, à l'emploi et à la formation professionnelle, aux soins de santé, à la protection sociale, au logement, à l'état civil et à la justice. Elle souligne également le fait que ces cinq dernières années, le nombre d'enfants roms et égyptiens inscrits dans l'enseignement préscolaire et obligatoire a quasiment triplé.

A la suite d’une recommandation du précédent rapport de l'ECRI visant à garantir aux victimes de discrimination un accès effectif à la justice grâce à un système d'aide juridique opérationnel et financé comme il convient, les autorités ont élaboré la législation pertinente, que le Parlement a adoptée en 2017 (voir l’ECRI et Albanie). Les évolutions positives récentes comprennent également des projets et stratégies visant à lutter contre les brimades et l'extrémisme dans le système éducatif, la résolution parlementaire sur la « protection des droits et libertés des personnes appartenant à la communauté LGBTI en Albanie » ainsi que le plan d'action du gouvernement pour protéger la communauté LGBTI.

Toutefois, l'ECRI note que plusieurs questions suscitent des préoccupations. Elle formule une série de recommandations sur la manière de les traiter. Elle appelle les autorités albanaises à octroyer des ressources financières et humaines suffisantes au Médiateur, dont les activités se développent, et à prendre des mesures plus concrètes pour donner suite aux recommandations des organismes de promotion de l'égalité.

Selon le rapport, il est extrêmement rare que des personnalités politiques et publiques de haut rang condamnent publiquement les cas de discours de haine, le discours anti-Roms et homophobe étant souvent considéré comme acceptable dans les débats publics. Bien qu'ils constituent une base utile pour parvenir à un changement positif, les plans d'action sont loin d'être pleinement mis en œuvre, constate l’ECRI dans son rapport, où elle note que l’action de lutte contre les brimades et l'extrémisme à l’école s’est réduit pour l’essentiel à des mesures de sensibilisation générale et qu’elle n’a pas réussi à couvrir efficacement les groupes vulnérables, tels que les enfants roms et LGBTI. En outre, de nombreux Roms et Égyptiens ne sont pas touchés par les programmes de formation professionnelle et d'emploi actif et souffrent de vivre dans des conditions de logement inadaptées, en particulier dans les quartiers de Kabash et de Guri-i-Kuq de la municipalité de Pogradec. Les autorités sont également exhortées à mener à leur terme la préparation et l’adoption des textes nécessaires à l’application des lois sur l'aide juridique et sur le logement social.


Communiqué de presse
L’ECRI se félicite des progrès significatifs enregistrés en Albanie, bien que certaines questions restent des sujets de préoccupation


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter