Retour

Le Conseil de l’Europe recommande des mesures pour protéger les enfants de la radicalisation

Comité des Ministres Strasbourg 20 octobre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Conseil de l’Europe recommande des mesures pour protéger les enfants de la radicalisation

Alors que certains enfants peuvent être particulièrement vulnérables face aux messages d’associations ou de groupes terroristes, envoyés notamment par le biais des réseaux sociaux, le Conseil de l’Europe préconise une série de mesures pour aider ses 47 Etats membres à mieux les protéger de la radicalisation aux fins de terrorisme.

Préparée par le Comité de lutte contre le terrorisme (CDCT), la recommandation adoptée aujourd’hui par le Comité des Ministres met l’accent sur la protection de l’enfant (une attention particulière doit être portée à ceux qui ont subi ou été témoins de violences et de traumatismes) par l’implication des praticiens situés en première ligne, de la société civile et du secteur privé, ainsi que sur la nécessité d’élaborer des stratégies de prévention, en tenant compte de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Les États membres sont encouragés à aider les familles et les personnes qui s’occupent d’enfants à répondre aux besoins de l’enfant, à le protéger des risques, de l’exposition et des dommages liés aux idées et activités extrémistes violentes, à fournir un environnement sain pour le développement des enfants et à renforcer leur participation à la société.


 Communiqué de presse
Le Conseil de l’Europe recommande des mesures pour protéger les enfants de la radicalisation

 Exposé des motifs


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter