Retour

Nouveaux objectifs pour une coopération continue et efficace avec la Commission Electorale Centrale de Géorgie

Nouveaux objectifs pour une coopération continue et efficace avec la Commission Electorale Centrale de Géorgie

En réponse au Covid-19, le projet a eu une réunion en ligne avec le Président de la Commission Electorale Centrale de Géorgie (CEC) pour assurer une coopération continue axée sur les résultats dans des circonstances changeantes. Au cours des prochains mois, le projet se concentrera sur l'élaboration de cours d'apprentissage en ligne en coopération avec le Centre de développement, de réforme et de formation du système électoral (le Centre de formation de la CEC).

La législation électorale géorgienne actuelle prévoit certaines dispositions interdisant l’abus de ressources administratives pendant les campagnes de prospection et les élections. Malgré les critiques entendues concernant la nécessité d'améliorer encore le cadre juridique existant, les acteurs électoraux conviennent que les problèmes majeurs sont liés à une application inefficace de la loi.

La nouvelle ère numérique a soulevé de nouvelles préoccupations liées à l'abus de ressources administratives et au suivi des violations via les médias sociaux. Le manque de culture politique, d'information et de sensibilisation insuffisante d'un plus grand nombre de fonctionnaires reste un défi.

Pour accroître la sensibilisation et prévenir l'abus de- ressources administratives pendant la campagne électorale, un cours en ligne sur l'interdiction de cette pratique pendant la prospection et la campagne électorale sera élaboré et mis en œuvre, en coopération avec le Centre de formation de la CEC.

Les groupes cibles du cours seront les fonctionnaires et les acteurs électoraux. Grâce à ce cours de formation en ligne, les fonctionnaires et les acteurs électoraux seront mieux informés et acquerront une connaissance plus approfondie du cadre juridique interdisant l'abus de ressources administratives et des sanctions administratives respectives, des pratiques judiciaires et des décisions de l'administration électorale, ainsi que d'autres mécanismes efficaces visant à prévenir cette pratique pendant la campagne électorale.

Le projet prévoit de développer un autre cours de formation en ligne sur les procédures du jour du scrutin.