Retour

"La Convention de Faro : une approche démocratique au patrimoine culturel"

l'événement clôturant du projet conjoint du Conseil de l'Europe et de l’Union européenne "La voie de Faro : participation accrue dans le patrimoine culturel"
6 décembre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Le Conseil de l'Europe et la Direction générale du patrimoine culturel du Portugal ont organisé conjointement une conférence de haut niveau intitulée "La Convention de Faro : une approche démocratique au patrimoine culturel ", qui a eu lieu les 3 et 4 décembre 2021, à Lisbonne, au Portugal, dans un format hybride (avec une participation physique et en ligne).

Cette conférence était l'événement clôturant dans le cadre du projet conjoint du Conseil de l'Europe et de l'Union européenne "La voie de Faro : participation accrue dans le patrimoine culturel ", faisant suite aux quatre séminaires régionaux organisés à Madrid (décembre 2018), Maastricht (mai 2019), Tbilissi (juin 2021, réunion en ligne) et Bucarest (octobre 2021, réunion hybride).

Elle a souligné l'importance à la fois de la ratification et de la mise en œuvre de la Convention de Faro par les États membres, afin de favoriser l'intérêt de la société pour la conservation du patrimoine culturel, sa (ré)utilisation et sa gestion participative.

La conférence a visé également à reconsidérer les rôles respectifs des autorités et de la société civile en appelant au partage des espaces de décision, à la participation démocratique et à l'implication plus large de la société civile dans la gestion du patrimoine de manière réellement durable.

Les discussions sur les sujets sélectionnés se sont appuyées sur les résultats des quatre séminaires régionaux, organisés dans le cadre de ce projet conjoint, et ont inclus la présentation de publications et d'autres matériels promotionnels relatifs à la Convention de Faro, y compris le lancement officiel d'un produit nouveau et innovant : le jeu de rôle de la Convention de Faro.

Les participants à la conférence - représentants des ministères en charge de la culture et du patrimoine des États membres, organisations internationales, communautés du patrimoine et acteurs de la culture et du patrimoine aux niveaux local, régional et national - ont également été invités à prendre part à plusieurs visites de sites patrimoniaux à Lisbonne illustrant la manière dont les principes de la Convention de Faro peuvent être pris en compte dans de tels contextes.

plus d'information