La lutte contre toute forme de violence à l’encontre des enfants est l’un des principaux objectifs du programme « Construire une Europe pour et avec les enfants » du Conseil de l’Europe. La tolérance de la société envers certaines formes de violence, telles que les châtiments corporels, ou le silence qui entoure les abus sexuels sur enfants sont des problèmes majeurs auxquels il faut s’attaquer dans le cadre de la lutte contre la violence. Lorsqu’un enfant est exposé à une quelconque forme de violence, il est également plus vulnérable face à d’autres formes de comportements violents. Par conséquent, pour garantir l’efficacité des mesures de prévention et de lutte contre ces fléaux, ainsi que pour sauvegarder efficacement les droits des enfants,  il est nécessaire de adopted une approche stratégique et pluridisciplinaire.

Les Lignes directrices du Conseil de l’Europe sur les stratégies nationales intégrées de protection des enfants contre la violence visent à être un source d’inspiration pour les Etats qui s’efforcent d’adopter une approche globale de la violence à l’encontre des enfants et qui cherchent à garantir à leurs jeunes une enfance exempte de toute violence. Les Ligne directrices contiennent des propositions détaillées sur la manière d’élaborer une stratégie nationale intégrée sur les droits des enfants et sur l’éradication de la violence à l’encontre de ces derniers. Cette stratégie constitue un cadre pluridisciplinaire et systématique, intégré aux processus nationaux de planification et fondé sur la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, qui relie toutes les parties prenantes.

Les lignes directrices sont fondées sur les recommandations énoncées dans L'étude du Secrétaire général des Nations unies sur la violence contre les enfants, ainsi que sur un examen approfondi des politiques nationales menées dans quatre Etats membres du Conseil de l’Europe (l’Italie, la Norvège, le Portugal et la Roumanie), ayant abouti à une proposition de stratégie modèle contre la violence.