www.coe.int/ecri
 

A propos de l'ECRI

Statut

Autres décisions CM

Règlement intérieur

Membres de l'ECRI

 

Activités

Mandat

Monitoring par pays

Travaux sur des thèmes généraux

Déclarations

Sensibilisation

 

Bibliothèque

Publications

Recherche(Base de données HUDOC)

Communiqués de presse

 

 Secrétariat

Secrétariat

Contact

 

E-news

Abonnement

 

Accès restreint

Accès membres

Réinitialisation du mot de passe (expiration tous les 2 mois)

 
 
 
 
 
 

 

La Commission antiracisme du Conseil de l’Europe prépare un rapport sur la Croatie

Strasbourg, 16.11.2011 – Une délégation de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a visité la Croatie du 7 au 10 novembre 2011, première étape dans la préparation d’un rapport de monitoring. Durant sa visite, la délégation de l’ECRI a recueilli des informations sur la mise en œuvre des recommandations faites aux autorités dans son rapport précédent en 2005 et elle a examiné de nouvelles questions apparues depuis lors.

La délégation a tenu des réunions à Zagreb avec des représentants de l’ensemble des ministères concernés, d’autres autorités compétentes et des ONG de défense de droits de l’homme.

A la suite de cette visite, l’ECRI adoptera un rapport dans lequel elle formulera de nouvelles recommandations sur les mesures à prendre pour combattre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie, l’antisémitisme et l’intolérance dans le pays. Parmi ces recommandations, trois feront l’objet d’un réexamen deux ans après la publication du rapport dans le cadre d’un processus de suivi intérimaire.

Dans son rapport de 2005, l’ECRI s’était inquiétée entre autres de l’absence d’une législation complète de droit civil et administratif traitant du racisme et de la discrimination raciale et d’un organe indépendant spécialisé dans la lutte contre le racisme et la discrimination raciale. L’ECRI avait recommandé aux autorités de renforcer leurs efforts visant à offrir aux agents de police, aux avocats, aux procureurs et aux juges une formation aux questions relatives à la mise en œuvre de la législation pénale traitant du racisme et de la discrimination raciale.

Dans ce même rapport, l’ECRI avait également pris note de nombreuses allégations de discrimination à l’encontre de personnes d’origine serbe en matière d’accès aux emplois publics et à la justice ; les problèmes du retour des réfugiés et des personnes déplacées, notamment en ce qui concerne leur accès au logement ; les préjugés et l’intolérance à l’encontre des Roms, ainsi que la ségrégation des enfants roms dans les écoles ; et les conditions d’accueil insuffisantes et inadéquates pour les demandeurs d’asile.

L’ECRI, organe de protection des droits de l'homme du Conseil de l'Europe, composé d’experts indépendants, est chargée du suivi des problèmes de racisme, de discrimination fondée sur l’origine ethnique, la nationalité, la couleur, la religion et la langue, ainsi que de xénophobie, d’antisémitisme et d’intolérance, d’élaborer des rapports et d’adresser des recommandations aux Etats membres. Pour plus d'informations sur l’ECRI : www.coe.int/ecri

Lien vers le rapport de l’ECRI sur la Croatie en 2005

Contact presse : Stefano Valenti, Tel: +33 (0)3 90 21 43 28, stefano.valenti@coe.int
Direction de la Communication du Conseil de l’Europe :
Tel: +33 (0)3 88 41 25 60
Fax:+33 (0)3 88 41 39 11
pressunit@coe.int
www.coe.int