www.coe.int/ecri
 

A propos de l'ECRI

Statut

Règlement intérieur

Membres de l'ECRI

 

Activités

Mandat

Monitoring par pays

Travaux sur des thèmes généraux

Déclarations

Sensibilisation

 

Bibliothèque

Publications

Recherche(Base de données HUDOC)

Communiqués de presse

 

 Secrétariat

Secrétariat

Contact

 

E-news

Abonnement

 

Accès restreint

Accès membres

Réinitialisation du mot de passe (expiration tous les 2 mois)

 
 
 
 
 
 

 

La Commission antiracisme du Conseil de l’Europe prépare un rapport sur l’Islande

Strasbourg, 12 04 2011 - Une délégation de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a visité l’Islande du 4 au 7 avril 2011, première étape dans la préparation d’un rapport de monitoring. Durant sa visite, la délégation de l’ECRI a recueilli des informations sur la mise en œuvre des recommandations faites aux autorités dans son rapport précédant en 2007 et elle a examiné de nouvelles questions apparues depuis lors.

La délégation a tenu des réunions à Reykjavik and Ölfus avec des représentants de l’ensemble des ministères concernés et d’autres autorités compétentes, des structures nationales des droits de l'homme et des ONG, ainsi que avec des travailleurs immigrés.

A la suite de cette visite, l’ECRI adoptera un rapport dans lequel elle formulera de nouvelles recommandations sur les mesures à prendre pour combattre le racisme, la discrimination raciale (notamment la discrimination fondée sur un motif tel que « la race », la couleur, la nationalité, l’origine nationale / ethnique, la langue et la religion), la xénophobie et l’intolérance dans le pays. Parmi ces recommandations, trois feront l’objet d’un réexamen deux ans après la publication du rapport dans le cadre d’un processus de suivi intérimaire.

Dans son rapport de 2007, l’ECRI a exprimé son inquiétude au sujet de : l'absence d’un ensemble de législation anti-discriminatoire et d'un organe spécialisé dans la lutte contre le racisme et la discrimination raciale ; le fait que les permis de travail des immigrants ont été accordées directement à leurs employeurs qui, avec des possibilités très limitées pour eux d'apprendre la langue islandaise, exposés à des risques plus élevés de l'exploitation ; l'incapacité à répondre positivement à une demande présentée par la communauté musulmane à construire une mosquée, dans l'attente depuis 1999 ; le faible taux de reconnaissance du statut de réfugié et la mauvaise qualité de la prise de décision en première instance dans les procedures d'asile ; et les taux élevés d'abandon scolaire des élèves d’ origine immigrée.

L’ECRI, organe de protection des droits de l'homme du Conseil de l'Europe, composé d’experts indépendants, est chargée du suivi des problèmes de racisme et d’intolérance, d’élaborer des rapports et d’adresser des recommandations aux Etats membres dans ce domaine. Pour plus d'informations sur l’ECRI : www.coe.int/ecri

Lien vers le rapport de l’ECRI de 2007 sur l’Islande

Contact presse : Stefano Valenti, Tel: +33 (0)3 90 21 43 28, stefano.valenti@coe.int

Direction de la Communication du Conseil de l’Europe :
Tel: +33 (0)3 88 41 25 60
Fax:+33 (0)3 88 41 39 11
pressunit@coe.int
www.coe.int