www.coe.int/ecri
 

A propos de l'ECRI

Statut

Autres décisions CM

Règlement intérieur

Membres de l'ECRI

 

Activités

Mandat

Monitoring par pays

Travaux sur des thèmes généraux

Déclarations

Sensibilisation

 

Bibliothèque

Publications

Recherche(Base de données HUDOC)

Communiqués de presse

 

 Secrétariat

Secrétariat

Contact

 

E-news

Abonnement

 

Accès restreint

Accès membres

Réinitialisation du mot de passe (expiration tous les 2 mois)

 
 
 
 
 
 


Communiqué de presse – 04.11.2003

Nouveau rapport de l’ECRI sur Saint-Marin

Strasbourg, 04.11.2003 – La Commission anti-racisme du Conseil de l'Europe a publié aujourd’hui son deuxième rapport sur Saint-Marin.

La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) constate une évolution positive dans ce pays et note qu’au cours des dernières années, Saint-Marin a pris un certain nombre de mesures pour lutter contre le racisme et l’intolérance. Dans le même temps, le rapport fait également état d’éléments qui demeurent préoccupants pour la Commission.

Si les manifestations de racisme ne revêtent pas une forme violente ou idéologique à Saint-Marin, il paraît y exister des préjugés latents et parfois patents, ainsi que des stéréotypes envers certains groupes de personnes, appartenant notamment à la population de non-ressortissants. En conséquence, l’ECRI recommande la prise de mesures supplémentaires, notamment pour combattre les préjugés et sensibiliser l’opinion publique. En outre, certains aspects de la loi sur la nationalité de Saint-Marin sont un motif d’inquiétude, particulièrement en ce qui concerne la transmission de la nationalité aux enfants, mais également la naturalisation. L’ECRI note qu’il reste à élaborer et à mettre en place un mandat et une stratégie claires pour intégrer la population de non-ressortissants à la société de Saint-Marin et pour assurer leur entière participation.

Ce nouveau rapport fait partie d’un deuxième cycle de suivi des lois, politiques et pratiques des Etats membres dans la lutte contre le racisme. Les rapports pays-par-pays de l’ECRI (disponibles sur le site internet www.coe.int/ecri en anglais et français) couvrent, sous l’angle de la protection des droits de l’homme, tous les pays membres sur pied d’égalité.