www.coe.int/ecri
 

A propos de l'ECRI

Statut

Règlement intérieur

Membres de l'ECRI

 

Activités

Mandat

Monitoring par pays

Travaux sur des thèmes généraux

Déclarations

Sensibilisation

 

Bibliothèque

Publications

Recherche(Base de données HUDOC)

Communiqués de presse

 

 Secrétariat

Secrétariat

Contact

 

E-news

Abonnement

 

Accès restreint

Accès membres

Réinitialisation du mot de passe (expiration tous les 2 mois)

 
 
 
 
 
 

Quatrième rapport sur le Liechtenstein [fr] - [en] - [deu]


Communiqué de presse – 19.02.2013

Version allemande

La Commission anti-racisme du Conseil de l'Europe publie un nouveau rapport sur le Liechtenstein

Strasbourg, 19.02.2013 – La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a publié aujourd’hui son quatrième rapport sur le Liechtenstein. La Présidente de l’ECRI, Mme Eva Smith, a précisé que des développements positifs étaient intervenus, mais que certains points demeuraient préoccupants, dont la législation sur les étrangers et l’absence d’un cadre juridique, civil et administratif complet pour lutter contre la discrimination raciale dans tous les domaines de la vie.

Plusieurs infractions à motivation raciste, dont des actes de violence, ont donné rapidement lieu à des poursuites judiciaires. Il est prévu de mettre en place le Bureau d’un médiateur indépendant. Des mesures ont été adoptées pour renforcer l’égalité des chances dans l’accès à l’éducation.

Cependant, il est à craindre que le plan de réforme administrative, qui prévoit la suppression du Bureau pour l’égalité des chances, compromette le traitement effectif des plaintes et l’offre de conseils indépendants. Selon des éléments d’information concordants, des discriminations sont observées dans l’emploi et dans l’accès au logement, notamment à l’encontre des femmes de confession musulmane portant un foulard. La loi sur les étrangers a des implications discriminatoires manifestes en ce qui concerne l’accès aux services publics des non-ressortissants de l’UE.

Dans son rapport, l’ECRI adresse aux autorités plusieurs recommandations parmi lesquelles les trois recommandations ci-après nécessitent une mise en œuvre prioritaire et feront l’objet d’un réexamen de l’ECRI dans deux ans :

Le rapport est disponible ici. Il a été élaboré à la suite de la visite de contact que l’ECRI a effectuée au Liechtenstein en février 2012 [communiqué de presse du 23.02.2012] et tient compte de l’évolution intervenue jusqu’au 20 juin 2012.

L’ECRI, organe de protection des droits de l’homme du Conseil de l'Europe, composé d’experts indépendants, est chargée du suivi des problèmes de racisme, de discrimination fondée sur les origines ethniques, la couleur, la nationalité, la religion et la langue (discrimination raciale), ainsi que de xénophobie, d’antisémitisme et d’intolérance, d’élaborer des rapports et d’adresser des recommandations aux Etats membres.

Pour un complément d’information sur l’ECRI : www.coe.int/ecri

Correspondant presse : Stefano Valenti, Tél: +33 (0)3 90 21 43 28, stefano.valenti@coe.int