At a glance
Accueil
A propos de la CEPEJ
Le Mot du Président
Secrétariat
Activities
  REUNIONS
Calendrier
Rapports de réunions
  EVENEMENTS
Conférences
Les "Rencontres de la CEPEJ"
Journée européenne de la justice
Prix "Balance de cristal"
  TRAVAUX DE LA CEPEJ
Evaluation des systèmes judiciaires
Gestion du temps judiciaire
Qualité de la justice
Exécution des décisions de justice
Médiation
  COOPERATION
Coopération ciblée
Turquie
Programme Sud (Maroc, Tunisie, Jordanie)
Jordanie
Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, République de Moldova et Ukraine
Albanie
Croatie
  TRIBUNAUX-REFERENTS

Activités du réseau

 

RESEAU DE LISBONNE

Activités du réseau
In the field
Documents CEPEJ
Instruments juridiques
Arréts CEDH
Dossiers thématiques
Communiqués de presse
Les études de la CEPEJ
Lettre d'information
  RECHERCHE
Recherche simple
Recherche avancée
Actualités : format RSS
Country profile
Profils des Etats A-Z
newsletter
Instances du COE, organisations internationales ...
Liens
  REUNIONS
Accès restreint
  FORUM
Forum de discussion
Guide d'utilisation du Forum
Réinitialisation du mot de passe
  SYSTEMES JUDICIAIRES
Grille d'évaluation

En Autriche, il existe un large éventail de systèmes d’assistance électronique au sein du système judiciaire : communication, enregistrement des affaires, statistiques, registres fonciers et commerciaux, visioconférences…

Les avocats sont connectés aux tribunaux par un système d’échanges électroniques, qui permet à ceux-ci de notifier aux premiers les convocations, les procès-verbaux et les décisions et qui, de même, contraint les avocats à adresser la quasi-totalité de leurs requêtes et autres informations sous forme électronique aux tribunaux.

Ce n’est pas un système faisant appel au courrier électronique. Des fournisseurs spéciaux ont été agréés par le ministère de la Justice. Sous réserve de disposer du matériel nécessaire et de s’acquitter d’un certain abonnement, il est possible d’utiliser le système d’échanges électroniques. Cela est obligatoire pour les avocats. La plupart des procédures qui supposent la présence d’un avocat ou d’autres clients professionnels sont donc déclenchées sous forme électronique.

Les ordonnances de paiement sont émises automatiquement sous forme électronique. Elles doivent uniquement être examinées et signées par le juge. Les ordonnances initiales des procédures d’exécution reposent très largement sur des procédures informatiques.

Une autre partie essentielle du système judiciaire est le registre électronique des tribunaux. Celui-ci enregistre les données principales des affaires. Depuis quelques mois, l’ensemble des informations diffusées par le biais du système d’échanges électroniques, sont stockées aussi dans un registre électronique. Celui-ci sert aussi pour suivre la durée des procédures. Les juges obtiennent chacun la liste des affaires pendantes par mois et avec une fréquence plus élevée, celle des affaires pendantes depuis longtemps.

Jusqu’ici, nous n’avons pas de dossier électronique, mais la quasi-totalité des informations sont conservées dans un registre, car le système stocke toutes les informations échangées entre le tribunal et les usagers qui y recourent. Les avocats obtiennent un code d’accès électronique aux données de leurs affaires enregistrées.

Les parties qui ne se servent pas du système d’échanges électroniques reçoivent leurs pièces par la poste. Toutefois, la plupart des pièces sont imprimées et envoyées automatiquement en faisant appel à un système automatique d’impression et de postage à Vienne. C’est pourquoi, dans la plupart des affaires, les tribunaux ne recourent pas aux services de la poste.

La visioconférence est utilisée dans les audiences publiques pour entendre les témoins, les experts et les parties. A ce jour, la quasi-totalité des tribunaux autrichiens ont obtenu l’équipement nécessaire pour ce faire.

Nous fournissons à tous les justiciables via Internet un système d’information juridique couplé à une base de données, qui est géré par le Gouvernement autrichien et qui comprend l’ensemble des textes de loi régionaux et fédéraux et les décisions de la Cour suprême (Oberster Gerichtshof) et des cours d’appel (Oberlandesgerichte).

Walter Engelberger
Juge au Tribunal régional de Linz (Autriche)
Membre du Réseau des Tribunaux référents de la CEPEJ