Facebook  Twitter  LinkedIn  Slideshare

En bref
Accueil
A propos du CCJE
Le Mot du Président
Secrétariat
Activit�s
  REUNIONS
Calendrier
Rapports de réunions
  EVENEMENTS
10ème anniversaire du CCJE
Conférences
  COOPERATION
Statut et situation des juges dans les Etats membres
Coopération avec d'autres instances
Dosumentation
Arrêts CEDH
Documents de référence
Communiqués de presse
  AVIS
Avis du CCJE et Magna Carta
Travaux préparatoires
Du bon usage des Avis du CCJE...
  RECHERCHE
Recherche simple
Recherche avancée
Liens
Accès restreint à l'espace collaboratif
Instances du Coe, organisations internationales et centres de recherche

Président du CCJE de novembre 2000 à décembre 2003 : Lord Jonathan Mance
 

Elu président du Conseil consultatif des juges européens (CCJE) en décembre 2000, Lord Jonathan MANCE a été le premier à exercer cette fonction. Il a été réélu en décembre 2002 et s’est acquitté de son mandat jusqu’à la fin de l’année 2003. Il était alors membre de la Cour d’appel d’Angleterre et du pays de Galles ; en octobre 2005, il a été nommé à la plus haute juridiction du Royaume-Uni, le Comité d’appel de la Chambre des Lords (appelé à devenir la Cour suprême du Royaume-Uni en octobre 2009).

Lord Mance a enseigné la jurisprudence à Oxford, travaillé en Allemagne puis exercé comme avocat en Angleterre et dans plusieurs pays entre 1967 et 1993, accédant au rang de Queen’s Counsel en 1982.

S’étant spécialisé dans le droit commercial et international, il a fondé et dirigé une mutuelle d’assurance pour la profession (la Bar Mutual Indemnity Fund Limited) et présidé plusieurs juridictions d’appel spécialisées dans le droit bancaire avant d’être nommé à la High Court en 1993 pour y juger des affaires commerciales et pénales, puis à la Cour d’appel en 1999 pour statuer sur des appels civils et pénaux.

Il a présidé l’association britannique de droit des assurances (British Insurance Law Association) de 2000 à 2002 et fait partie du Comité consultatif de l’Académie de droit européen (ERA) depuis 2003.

Président d’un centre de  conseil (Hampstead Counselling Service), il a également donné des conférences, écrit des articles et coordonné la publication d’ouvrages juridiques.

Depuis 2003, il continue à représenter le Royaume-Uni au sein du CCJE.