Enseignement de l'histoire

L'histoire et le Conseil de l'Europe

"Pour une meilleure sensibilisation à l'Europe dans les écoles secondaires" - Recommandation (83) 4 du Comité des Ministres

La recommandation élabore des principes directeurs pour les responsables de programme éducatif en matière de sensibilisation à l'Europe dans les écoles secondaires. Elle définit les objectifs, contenus et méthodes d'enseignement, et aborde également des aspects liés à la formation des enseignants.

Si elle n'est pas restreinte à l'enseignement de l'histoire, elle précise que "les langues vivantes, l'histoire, la géographie et les sciences humaines peuvent contribuer de façon vitale à promouvoir la connaissance de l'Europe dans les écoles secondaires". Elle mentionne également qu'une "attention appropriée doit être accordée à la contribution possible de la science et de la technologie, des activités artistiques et de la musique et d'ailleurs de presque toutes les matières du programme de l'enseignement secondaire", argumentant ainsi en faveur de programmes transversaux.

La dimension européenne de l'éducation sera à nouveau mise en valeur en 1989 à travers la Recommandation 1111 (1989) de l'Assemblée parlementaire dans laquelle elle demande au Comité des Ministres "de poursuivre la mise en valeur de la dimension européenne de l'éducation en accord avec la Communauté européenne et l'Unesco, si possible en incluant l'Europe de l'Est, et notamment… d'accorder une importance accrue aux travaux en cours relatifs à l'enseignement de l'histoire et des langues vivantes, et de lancer par ailleurs des programmes de géographie et d'éducation civique".

Recommandation (83) 4 - Téléchargez le document

     

[Suite]