Culture, patrimoine et diversité


Glossaire des lignes directrices du Conseil de l’Europe/EBLIDA sur la lgislation et la politique rgissant les bibliothques en Europe

On trouvera ci-aprs un bref glossaire des termes utiliss dans les Lignes directrices – termes ou expressions ayant une signification particulire dans le contexte des activits des bibliothques et d’information, et n’tant pas d’usage courant.

L’univers du livre

L’univers rassemblant individus et organisations lis l’criture, l’impression, la reliure, l’dition, la commercialisation des ouvrages, la critique, la vente en gros, la vente au dtail, l’achat, la lecture, aux collections, au prt, la prservation, la mission de rpertoire, la description, au commentaire et autres activits lies au livre et autres documents imprims.

Le  feuilletage 

Le parcours non systmatique de l’usager travers des matriels proposs en bibliothque, dans le but d’identifier les lments dignes d’intrt.

L’laboration de collections

La gestion de l’acquisition, de l’organisation, de la prservation et, le cas chant, de la suppression de matriels de bibliothque, en liaison avec les besoins de l’ensemble des usagers.

Les organismes de ngociation collective

Il s’agit d’organismes habilits ngocier, avec les producteurs et fournisseurs de services, et au nom de groupements d’institutions telles que les bibliothques, des accords – y compris tarifaires ou relatifs aux droits de proprit intellectuelle.

La bibliothque numrique

Institution permettant l’accs des ressources informatives lectroniques – soit sous forme de produit fini (disques, bandes, etc.) appartenant l’tablissement, soit grce une liaison technologique avec des sites distants.

La livraison de documents

Il s’agit de systmes permettant de recevoir des documents ne faisant pas partie du fonds d’une bibliothque donne : il peut s’agir, en l’occurrence, de prts inter-bibliothques, de l’offre d’un dpt central, ou encore de la fourniture de matriels partir d’une base lectronique.

Le libre accs

Il faut entendre, par cette expression, un accs l’information et aux outils de communication non soumis d’inutiles restrictions, et, de prfrence, gratuit pour l’usager.

Les matriels d’information

Expression au sens large, dans la mesure o elle se rfre de l’information stocke sur toute la gamme de supports possible – et notamment sous forme de manuscrits, d’œuvres imprimes, de microfilms, ou sous forme sonore, graphique, cinmatographique, ou encore sur support vido, numrique ou de fibre optique.

Les services d’information

Il s’agit de l’ensemble des activits des bibliothques et d’autres institutions fournissant de l’information au public ; mais cette expression dsigne parfois les institutions elles-mmes.

Les industries du savoir

Il s’agit du secteur commercial et industriel qui collecte, fabrique, distribue ou vend des produits et services d’information tels que livres, enregistrements, bases de donnes, films, vidocassettes, programmes radiophoniques ou tlvisuels et produits multimdia.

L’ducation aux mtiers de la bibliothque

Il s’agit de l’ducation de professionnels de l’information appels travailler dans des bibliothques ou d’autres types de services d’information – publics ou privs. Dans la plupart des rgions du monde, il existe des coles formant ces mtiers, gnralement rattaches des universits, et frquemment agres par des associations de bibliothques et autres corps professionnels.

Les licences

Dans le contexte qui nous occupe, le concept de  licence  renvoie l’autorisation d’accs - accorde par des ayants droit - des ressources relevant de la proprit intellectuelle, telles que des logiciels, des bases de donnes, des produits multimdia et des publications lectroniques – et ce, conformment un accord contractuel plutt que dans le cadre d’un rapport commercial. Ce type de licence prcise gnralement un certain nombre d’lments, tels que le nombre d’usagers autoris, les usages autoriss et les limites en matire de copies et d’extraits.

L’information en rseau

Il s’agit de donnes d’information fournies par des systmes informatiques ouverts, c’est--dire accessibles via des rseaux de communication tels que l’Internet.

Le bibliothcaire professionnel

Toute personne possdant des qualifications ducatives reconnues et/ou une formation adquate en matire de gestion de bibliothque et d’accomplissement des aspects plus labors et plus spcialiss du mtier.

Les points d’accs publics

Il s’agit de points informatiques en rseau, proposs au public par des institutions telles que les bibliothques, et couvrant toute une gamme d’objectifs : culturels, de loisirs, ducatifs et professionnels.

Les  points-services 

Il s’agit de lieux situs soit l’intrieur d’une bibliothque (bureau de rfrences, bureau thmatique, point d’information), soit l’extrieur (bibliothque-filiale, point fixe de bibliothque itinrante), et permettant l’accs public tout ou partie des fonctions de l’tablissement.

Les bibliothques spcialises

Cette expression recouvre frquemment l’ensemble des bibliothques ne faisant pas partie des catgories publique, nationale ou universitaire. Elles ont une clientle particulire et un domaine de spcialisation, et peuvent tre prives ou publiques.

La communaut des usagers

Il s’agit du groupe de personnes identifi par une bibliothque et auquel elle destine ses services. Le groupe en question est gnralement dfini de telle manire qu’il englobe aussi bien les vritables usagers que les usagers potentiels.