Culture, patrimoine et diversité


Forum du Conseil de l’Europe sur les politiques cinématographiques "Elaborer des politiques pour le cinéma de demain"

Cracovie, les 11-13 septembre 2008

 

Le Forum "Elaborer des politiques pour le cinéma de demain" a servi de plateforme de discussion sur les politiques cinématographiques du point de vue de leur impact sur la diversité des identités et des expressions culturelles.

 

Le Forum a permis aux gouvernements et à la communauté du cinéma de renouveler le débat sur les principes sous-jacents, sur l’efficacité et la rentabilité des méthodes de soutien public au cinéma, à l’heure où la mondialisation menace la diversité à force d’homogénéisation et de banalisation, où les technologies numériques redéfinissent la nature de la production et de la distribution cinématographiques et donnent naissance à de nouveaux schémas de consommation.

 

La Convention de l’UNESCO sur la diversité encourage vivement à rappeler la nature essentiellement culturelle du cinéma, à intégrer la culture, la créativité et la citoyenneté dans la problématique de la politique cinématographique afin de leur donner du poids dans l’industrie du cinéma.

 

L’hôte du Forum était l’Institut cinématographique polonais en association avec le Ministère de la culture de Pologne et la Ville de Cracovie. L’Institut a travaillé avec le ThinkTank européen pour le cinéma et les politiques cinématographiques afin d'élaborer un programme permettant à la fois de reconnaître la contribution du film à la vie culturelle et à s’interroger comment les politiques publiques pourraient faire face aux défis posés par la transformation radicale de cet espace public connu sous le nom de cinéma.

 

Monika Smoleń, Vice-ministre de la Culture de Pologne, Krzysztof Zanussi et Andrzej Wajda, réalisateurs, ainsi que Jacques Toubon, ancien Ministre de la culture français, membre du Parlement européen et Président d’Eurimages, ont participé à ce Forum.

 



 

Documents

Programme

Document de travail

Document préparé par l'Observatoire européen de l'audiovisuel [en]

Rapport du Forum [en]

Communiqué de presse

 

Partenaires

Institut cinématographique polonais

Ville de Cracovie

ThinkTank sur le cinéma et les politiques

 

Contact

Irena Guidikova
+33 388 41 32 19

Exemples de questions débattues lors du Forum


les politiques sont-elles suffisamment transparentes et fondées sur des observations factuelles ? Que peut-on faire pour rendre les données plus disponibles à l’ensemble de la chaîne de valeurs, pas seulement à la production, et dans tous les domaines politiques (médias, cinéma, éducation) ?

les politiques cinématographiques sont-elles trop "locales" ou eurocentriques ? Quelles sont les possibilités de renforcement des liens et de la coproduction avec d’autres parties du monde ?

quelles sont les conséquences des pratiques spéciales (qui diffèrent fortement), comme le sous-titrage, sur la diversité et le multilinguisme ?

  Coproductions. Impact de la Convention du Conseil de l’Europe sur la coproduction cinématographique. Dans quelles conditions la coproduction profite-t-elle à la diversité ? Peut-on prouver que la coproduction favorise la distribution ? La coproduction encourage-t-elle l’européanisation de l’industrie du film ? Comment garantir que la coproduction est propice à la qualité des films plutôt qu’à leur quantité ? Nécessité d’harmoniser les programmes de financement cinématographique en vue d’éviter le tracas et les effets négatifs de la chasse aux capitaux. La territorialisation est-elle productive en termes de qualité des films ? Conséquences de la coopération interrégionale sur la diversité.

Que signifie la diversité culturelle sur la plan cinématographique ? Nombre de films ? Nombre de pays concernés ? Nombre de types de films différents ? Comment la diversité est-elle liée à la qualité artistique ? Est-il nécessaire d’élaborer des lignes directrices destinées aux politiques nationales pour mettre en avant le rôle du cinéma en tant qu’art ? Comment les politiques cinématographiques encouragent-elles la production de films de très bonne qualité pouvant tout de même plaire au public ?

Comment parvenir à un juste équilibre entre le soutien public et le marché, qui garantirait la diversité et la liberté d’expression ?

Pourquoi les statistiques sont-elles si importantes dans l’évaluation des films, contrairement aux critères de qualité (critiques, succès dans les festivals, etc. )?

Pourquoi n’existe-t-il pas de procédé officiel de collecte de ces données qualitatives ?

Comment mesurer et mettre en relief/renforcer le rôle du cinéma en matière de citoyenneté et d’éducation ? Que signifie la diversité dans le domaine cinématographique ?

Comment les services publics de cinéma et de radiodiffusion considèrent-ils l’éducation cinématographique et l’accès des enfants à la culture cinématographique de leur pays ?