Culture, patrimoine et diversité


News - Destruction du patrimoine culturel au Kosovo*

Le Conseil de l'Europe est profondément préoccupé par les récents changements concernant le traitement du patrimoine culturel à Pristina.

Le lundi 17 mai, la mosquée de Hatunije a été complètement démolie. Cette mosquée a été identifiée comme un monument historique du Vieux-Pristina, dans le cadre du pré-inventaire réalisé par le Conseil de l'Europe en 2000, avec le soutien de la Commission européenne. D'autres initiatives, prises par les autorités compétentes pour dresser un inventaire du patrimoine kosovar, avaient également inclus cette mosquée.

La perte de ce bâtiment, qui faisait partie intégrante du Vieux-Pristina, est extrêmement regrettable.

A plusieurs reprises, la communauté internationale, y compris le Conseil de l'Europe, a souligné la nécessité de conserver, a priori, tous les témoignages du patrimoine de Pristina, en raison de l'ampleur des destructions dans le passé et les menaces permanentes pesant sur l'environnement historique.

Tous les responsables de ces anciens bâtiments - les propriétaires privés, les pouvoirs publics, les communautés religieuses et les institutions de tous niveaux - sont encouragés à gérer ce patrimoine en vue d’empêcher la destruction des sites historiques, en attendant qu’une réglementation appropriée dans le domaine de la protection du patrimoine et l'urbanisme soit en vigueur, assurant ainsi le bien-être commun de tous les habitants de Pristina.

Le Conseil de l'Europe apprécie la réaction rapide du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports en s'opposant à la destruction du patrimoine culturel au Kosovo, et demande un renforcement de la coordination institutionnelle, afin d'assurer des actions cohérentes dans la mise en œuvre de législation relative au patrimoine culturel. [27/05/2010]

* Toute référence au Kosovo mentionnée dans ce texte, que ce soit le territoire, les institutions ou la population, doit se comprendre en pleine conformité avec la Résolution 1244 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies et sans préjuger du statut du Kosovo