Elmar MammadyarovLe Président du Comité des Ministres Mammadyarov, Ministre des Affaires étrangères de l’Azerbaïdjan, présente sa communication à l’APCE
[23/06/2014] Elmar Mammadyarov, Ministre des Affaires étrangères de l’Azerbaïdjan et Président du Comité des Ministres, a présenté le 23 juin sa communication à l’Assemblée parlementaire sur les activités du Comité des Ministres.
Le ministre Mammadyarov a passé en revue les grandes priorités de la présidence de son pays, en commençant par la lutte contre la corruption, y compris contre la manipulation des compétitions sportives. Il a indiqué que la présidence de son pays ferait tout son possible pour que le projet de convention du Conseil de l’Europe sur la manipulation des compétitions sportives soit adopté le plus rapidement possible par le Comité des Ministres. Parmi les autres priorités de la présidence azerbaïdjanaise figurent aussi la promotion du dialogue interculturel et interreligieux et le renforcement de diverses activités du Conseil de l’Europe dans le domaine de la cohésion sociale.
Le président du Comité des Ministres a également évoqué un certain nombre de questions examinées lors de la session ministérielle de Vienne, le 6 mai, dont le développement de la politique du Conseil de l’Europe à l’égard des régions du voisinage et la coopération avec l’Union européenne. M. Mammadyarov a également fait part de la volonté du Comité à continuer d’apporter toute l’assistance demandée par les autorités ukrainiennes pour consolider leurs institutions démocratiques. Au-delà de l’Ukraine, le ministre a mentionné d’autres développement récents au sein du Comité des Ministres, en particulier la décision prise la semaine dernière d’accéder à la demande du Kosovo(1) de devenir membre de la Commission de Venise.
- Vidéo du discours
- Discours de M. Elmar Mammadyarov
- Rapport de la Présidence du Comité des Ministres

(1) Toute référence au Kosovo mentionnée dans ce texte, que ce soit à son territoire, ses institutions ou sa population, doit se comprendre en pleine conformité avec la Résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations Unies et sans préjuger du statut du Kosovo.