A l'initiative du Gouvernement suédois et du Parlement hongrois, le Conseil de l'Europe a créé le Prix Raoul Wallenberg, afin de perpétuer la mémoire des accomplissements hors du commun de ce diplomate suédois.

A partir de 2014, le Prix Raoul Wallenberg, d'un montant de 10 000€, récompensera tous les deux ans les accomplissements humanitaires exceptionnels d'une personne, d'un groupe de personnes ou d'une organisation. Le Prix sera remis au Conseil de l'Europe vers le 17 janvier – date de l'arrestation de Raoul Wallenberg à Budapest en 1945.

Le jury est composé de sept personnes indépendantes reconnues pour leurs qualités morales dans le domaine des droits de l'homme et de l'action humanitaire, qui sont désignées par le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, le ministère suédois des Affaires étrangères, la municipalité de Budapest, l'Institut Raoul Wallenberg à Lund, le Comité international de la Croix-Rouge, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux réfugiés (HCR) et la famille de Raoul Wallenberg.

Prix 2016 Prix 2016
Conseil de l'Europe Strasbourg 13 janvier 2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Aide aux réfugiés en Méditerranée : le Prix Raoul Wallenberg a été décerné à l’Association grecque “Agkalia”

Aujourd’hui, l’association grecque Agkalia, de l’île de Lesbos a reçu le prix Raoul Wallenberg 2016 du Conseil de l’Europe pour ses réalisations exceptionnelles en matière d’assistance en première ligne, fournie à des milliers de réfugiés indépendamment de leur origine ou de leur religion.

Etant donné que l’île grecque de Lesbos est devenue une porte d’entrée européenne pour les réfugiés, Agkalia a fourni un refuge temporaire, de la nourriture, de l’eau et de l’aide médicale aux personnes dans le besoin, assistant près de 17 000 réfugiés et migrants depuis mai 2015. Par ailleurs, Agkalia promeut également la tolérance et les droits de l’homme.

Fondée par le Père Efstratios (“Papa-Stratis”), décédé en septembre 2015, Agkalia a continué de recevoir un soutien constant, ses associés dévoués poursuivant les initiatives du Père.

« Agkalia, petite association locale mène son action avec souplesse grâce à des bénévoles. Elle donne un exemple remarquable de l’efficacité dont peut faire preuve la société civile européenne sur un sujet d’une actualité brûlante et d’une importance mondiale », a déclaré le Secrétaire Général Thorbjørn Jagland au cours de la cérémonie de remise des prix. « Agkalia fait véritablement la différence pour tous ceux qui accostent sur l’île après une traversée périlleuse.Ses activités reflètent les valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe et contribuent à la promotion et à la protection des droits de l’homme en Europe et au-delà ».

« Seuls l’humanisme et la tolérance peuvent faire advenir des jours meilleurs en Europe à cette époque plutôt sombre », a déclaré Georgios Tyrikos-Ergas, le représentant de l’association, dans le discours prononcé lors de la cérémonie. « Les Européens, les bénévoles de nombreux pays qui ont répondu à notre appel à l’aide donnent un exemple de ce qui peut être réalisé par la solidarité. Que cette action soit utopique ou non, nous l’avons vue de nos yeux se réaliser en Grèce ».

Le Prix Raoul Wallenberg du Conseil de l’Europe, récompense biennale d’un montant de 10 000 euros, a été créé en 2012, à l’initiative du Gouvernement suédois et du Parlement hongrois. Il a été décerné pour la première fois en janvier 2014 à Elma Arus, réalisatrice turque d’origine rom.

Voir aussi :
Discours de Tyrikos-Ergas George, Efstathiou-Selacha Katerina, Efstathiou-Selacha Eleni - ONG Agkalia
Vidéo
Interview des lauréats
18 décembre - Journée internationale des migrants
"In conversation: ‘The power of love’ – Why Greek activists help refugees", Human Rights Europe [en]

Plus d'informations Plus d'informations
A propos de R. Wallenberg A propos de R. Wallenberg


En 1944, à Budapest, le diplomate suédois Raoul Wallenberg s'est servi de son statut pour sauver de l'Holocauste des dizaines de milliers de juifs. Son action démontre que le courage et les capacités dont fait preuve une personne peuvent être déterminants pour amener chacun de nous à prendre position, et finalement à agir, contre les persécutions, la xénophobie et l'antisémitisme.

En raison de son rôle pendant la Shoah, l'État d'Israël a accordé à Wallenberg le titre de Juste parmi les nations. Il a également reçu le titre de citoyen d'honneur d'Israël, des Etats-Unis, du Canada et de la Hongrie.

Raoul Wallenberg a été arrêté par les Forces soviétiques le 17 janvier 1945. Son sort reste toujours un mystère à ce jour. On ignore ce qu'il lui est arrivé après son arrestation.