Prix Raoul Wallenberg

A l'initiative du Gouvernement suédois et du Parlement hongrois, le Conseil de l'Europe a créé le Prix Raoul Wallenberg, afin de perpétuer la mémoire des accomplissements hors du commun de ce diplomate suédois.

A partir de 2014, le Prix Raoul Wallenberg, d'un montant de 10 000€, récompensera tous les deux ans les accomplissements humanitaires exceptionnels d'une personne, d'un groupe de personnes ou d'une organisation. Le Prix sera remis au Conseil de l'Europe le 17 janvier – date de l'arrestation de Raoul Wallenberg à Budapest en 1945.

Le jury est composé de sept personnes indépendantes reconnues pour leurs qualités morales dans le domaine des droits de l'homme et de l'action humanitaire, qui sont désignées par le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, le ministère suédois des Affaires étrangères, la municipalité de Budapest, l'Institut Raoul Wallenberg à Lund, le Comité international de la Croix-Rouge, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux réfugiés (HCR) et la famille de Raoul Wallenberg.

Prix 2014

Le Prix Raoul Wallenberg du Conseil de l'Europe décerné à Elmas Arus, réalisatrice turque d'origine rom

Le premier Prix Raoul Wallenberg du Conseil de l'Europe a été remis, lors d'une cérémonie le 17 janvier à Strasbourg, à Elmas Arus, réalisatrice turque d'origine rom, pour sa contribution remarquable en faveur de la sensibilisation à la condition des Roms en Turquie et ailleurs.

Après avoir visité plus de 400 quartiers roms situés dans 38 villes de Turquie en compagnie d'un groupe de bénévoles de 2001 à 2010, Mme Arus a produit 360 heures de documents d'archives. Ce matériau a tout d'abord permis la réalisation d'un documentaire d'une heure sur la problématique à laquelle sont confrontés les différents groupes roms en Turquie. Elmas Arus a ensuite créé une organisation non-gouvernementale, « Zéro Discrimination », dont l'exemple a fait de nombreux émules : il existe aujourd'hui plus de 200 associations roms en Turquie. L'action de Mme Arus a joué un rôle déterminant dans l'élaboration de la politique « d'ouverture à l'égard des Roms » du gouvernement en 2009.

La cérémonie a eu lieu à 12h00, au Foyer du Comité des Ministres du Palais de l'Europe.

En 1944, à Budapest, le diplomate suédois Raoul Wallenberg s'est servi de son statut pour sauver de l'Holocauste des dizaines de milliers de juifs. Son action démontre que le courage et les capacités dont fait preuve une personne peuvent être déterminants pour amener chacun de nous à prendre position, et finalement à agir, contre les persécutions, la xénophobie et l'antisémitisme.

En raison de son rôle pendant la Shoah, l'État d'Israël a accordé à Wallenberg le titre de Juste parmi les nations. Il a également reçu le titre de citoyen d'honneur d'Israël, des Etats-Unis, du Canada et de la Hongrie.

Raoul Wallenberg a été arrêté par les Forces soviétiques le 17 janvier 1945. Son sort reste toujours un mystère à ce jour. On ignore ce qu'il lui est arrivé après son arrestation.