Retour

Déclaration du Président du Comité des Ministres à l’occasion de la Journée de l’Europe

Présidence du Comité des Ministres Strasbourg 5 mai 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Ioannis Kasoulides

Ioannis Kasoulides

En 1964, le Comité des Ministres a pris la décision de célébrer la Journée de l’Europe, c'est-à-dire la fondation du Conseil de l'Europe le 5 mai. Le Conseil de l'Europe a été créé au lendemain de la Seconde guerre mondiale dans le contexte d’une nouvelle structure européenne qui entendait amener la paix et la prospérité sur le continent européen et prévenir de nouveaux cataclysmes tels ceux engendrés par les deux conflits dévastateurs du début du siècle.

Assurer la présidence du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe lors de la Journée de l’Europe de cette année me donne l’occasion d’adresser un message sur la nécessité de souligner les résultats que nous avons obtenus ensemble ces 68 dernières années. Nous avons renforcé la démocratie et l’État de droit dans nos États membres. Nous avons garanti à tous les peuples présents sur le continent européen leurs libertés et droits fondamentaux. Pour relever les défis auxquels est confrontée l’Europe aujourd’hui, il nous faut renforcer notre sécurité démocratique, en investissant dans plus de démocratie, plus de liberté, dans des sociétés ouvertes, tolérantes et pluralistes, et en utilisant pleinement les outils et les mécanismes qu’offre le Conseil de l'Europe.

Reconnaissant pleinement le travail considérable de l’Organisation, je tiens à rendre hommage au Secrétaire Général, aux responsables et aux agents de l’Organisation, ainsi qu’aux États membres, pour les efforts qu’ils n’ont eu de cesse de déployer pour faire progresser les valeurs et les principes que nous avons en partage.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter