Que faites-vous ?

Mon descriptif de poste inclut la planification, la mise en œuvre et l'évaluation des projets d'assistance technique dans le domaine de la lutte contre la corruption, le crime organisé, le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, ainsi que de la récupération d'actifs.
 

Quel est votre parcours ?

Au terme d'études de droit et d'un diplôme de troisième cycle en relations diplomatiques, j'ai débuté mon parcours professionnel en 1998 au sein du gouvernement de mon pays d'origine avant de rejoindre le secteur judiciaire un an plus tard. J'ai commencé ma carrière dans les organisations internationales, à l'ONU (en 2001), et l'ai poursuivie au Conseil de l'Europe où je suis arrivé en 2004.
 

Qu'aimez-vous dans votre travail ?

La plupart des citoyens européens ont une bonne idée du rôle joué par l'Organisation dans la défense des droits de l'homme et des principes de l'Etat de droit. Les agents du Conseil de l'Europe ont, eux, la possibilité de découvrir les rouages de l'institution et de contribuer directement à son fonctionnement, grâce à leurs compétences et à leur expertise.

Je trouve que j'ai beaucoup de chance, car les connaissances que j'ai acquises me permettent d'étudier les problèmes et les difficultés rencontrés dans divers pays européens. Par ailleurs, travailler pour le Conseil s'accompagne également d'un certain nombre d'avantages respectés aussi bien au siège de Strasbourg que sur le terrain.

  Alertes emploi

Ne manquez pas une opportunité ! Abonnez-vous à nos alertes emploi.

S'abonner

Espace candidat Espace candidat
Vivre à Strasbourg Vivre à Strasbourg
nous suivre nous suivre