Estonie

 

Signature : 3 février 2010
Ratification : 5 février 2015
Entrée en vigueur : 1 juin 2015

1er cycle d'évaluation

Première visite d'évaluation du GRETA en Estonie

Une délégation du Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) a effectué une visite d’évaluation en Estonie du 15 au 19 mai 2017. La visite a été organisée dans le cadre du premier cycle d'évaluation de la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par l’Estonie.

Au cours de la visite, la délégation du GRETA a rencontré les fonctionnaires du ministère de la Justice, y compris la Coordonnatrice nationale de la lutte contre la traite des êtres humains, les fonctionnaires du ministère des Affaires sociales (y compris le Conseil de l'assurance sociale et l'Inspection du travail), le ministère de l'Intérieur, le ministère des Affaires étrangères et le Conseil des impôts et des douanes. Des réunions avec des procureurs et des juges ont également eu lieu, ainsi qu’avec une députée du Parlement estonien.

Des réunions séparées ont eu lieu avec des représentants d'organisations  non-gouvernementales impliquées dans la prévention de la traite des êtres humains et l'assistance aux victimes. La délégation du GRETA a également rencontré des représentants du bureau local de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Au cours de la visite, la délégation du GRETA a visité un centre de jour pour les victimes de la traite dirigé par l'ONG Lifeline à Tallinn et un foyer financé par l'État pour les enfants victimes de la traite, dirigé par l'ONG SOS Villages d'enfants à Keila. La délégation a également visité un centre d'hébergement pour les demandeurs d'asile à Vao.

La visite a été effectuée par Mme Kateryna Levchenko et M. Mihai Serban, membres du GRETA, accompagnés de M David Dolidze du Secrétariat de la Convention.

À la suite de cette visite, le GRETA préparera un projet de rapport qui sera envoyé aux autorités estoniennes pour commentaires. Le GRETA adoptera ensuite un rapport final qui sera rendu public.